Écodéveloppement

Éradication des cultures illicites, environnement et conflit armé dans la Communauté andine

L’arroseur arrosé, titre inspiré du court métrage des frères Lumière, fait référence à la visite en Colombie, en novembre 2000, d’une délégation présidée par le sénateur du Minnesota, M. Paul Wellstone. L’une des étapes de cette visite, organisée par l’ambassade américaine à Bogotá, consistait en une démonstration d’épandage aérien d’herbicide au-dessus d’un champ de coca, et avait pour but de convaincre le sénateur de la précision et de la sûreté de ce procédé. Toutefois, le vent transporta un fin nuage d’herbicide jusqu’au poste d’observation où se trouvaient M. Wellstone et ses conseillers. Suite à cette douche chimique, l’arroseur arrosé ne fut donc pas tant M. Wellstone que l’administration Bush, qui avait réussi à démontrer le peu d’efficacité d’un volet essentiel de l’aide versée à la Colombie !

Les cinq pays de la Communauté andine (Bolivie, Colombie, Équateur, Pérou et Venezuela) constituent l’un des trois principaux foyers de la production mondiale de substances illicites d’origine naturelle — bien que l’une d’entre elles, le cannabis, soit désormais cultivé à peu près partout sur la planète. Les autres foyers importants sont le « Triangle d’Or » (espaces frontaliers contigus de la Birmanie, du Laos et de la Thaïlande) et le « Croissant d’Or » (espaces frontaliers contigus de l’Afghanistan, de l’Iran et du Pakistan). Un point commun à toutes ces régions est leur grande instabilité politique, ainsi que leur histoire ponctuée d’épisodes de violence (coups d’État, guerres civiles, etc.)

On peut le fumer ou en faire mille autres choses. Depuis des millénaires, le chanvre (cannabis en latin) a trouvé de multiples applications, de la production de vêtements et de papier jusqu'à son emploi à des fins thérapeutiques. En 2003, la société québécoise Artcan a eu l'idée de l'utiliser pour construire des maisons.

La Tribune, le lundi 7 février 2005
Par Géraldine Guijarro, B.Sc., M.Env.

Très curieuse de nature, je suis toujours à la recherche de produits alimentaires qui pourraient m'aider à me maintenir en santé tout en respectant le mieux possible l'environnement. Adieu chips, boissons gazeuses et barres de chocolat ! Bonjour muesli, jus de carottes et barres aux fruits ! Dans cet élan de bonnes résolutions, j'ai aussi décidé d'acheter le plus possible des produits locaux et naturels et c'est lors d'une de mes expéditions que j'ai fait ma plus belle découverte jusqu'à maintenant, dans le rayon des produits frais d'une coopérative d'alimentation: les graines de chanvre !

Le Devoir, le mercredi 22 septembre 2004
Par Denis Lord

Après 60 ans d'interdiction au Canada, le chanvre - alias cannabis sativa - redevenait à nouveau légal au Canada en 1998, dans une version expurgée du tétrahydrocannabinol (THC), son élément psychotrope. Six ans plus tard, la repousse de cette plante aux vertus unanimement reconnues - du point de vue alimentaire, notamment - a-t-elle produit les résultats escomptés?

Pages

S'abonner à Écodéveloppement