Cannabusiness

Le Québec doit faire plus en rapatriant l’ensemble des responsabilités liées au marché du cannabis et dépénaliser tous les amateurs

Un micro pour tous les amateurs

Le Bloc Pot ne veut pas cautionner cet écran de fumée dans lequel le gouvernement québécois nous maintient et qui cache finalement une criminalisation plus insidieuse où davantage d'amateurs seront pénalisés.

Pour encadrer, il faut d’abord inclure et dédramatiser

Construisons notre propre forum !

L'UNACQ est convaincue que l’orientation actuelle mise de l’avant par le gouvernement fédéral et la posture qu’entreprend le gouvernement du Québec dans le dossier du cannabis sont erronées, nuisibles, contre-productives et au final entretiennent l’intolérance sous-jacente à la guerre à la drogue.

Cannabis, vers une complète déprohibition

L'animateur Guillaume Ratté-Côté, politicologue et raconteur, ne s'attendait pas à être à bout de souffle à l'écoute du chef des poteux !

C'est formidable de voir l'ouverture de toutes ces boutiques à Montréal.

Dépliant produit lors des élections partielles du 1er octobre 2001 dans Blainville, Jonquière, Labelle et Laviolette

La prohibition du cannabis génère les mêmes effets que celle qui a touché l’alcool au début du siècle ; crime, violence, utilisation irresponsable, corruption et produits frelatés. Ces lois, en plus d`être inefficace, sont aussi sans fondement rationnel. C’est pourquoi, aujourd’hui, le Bloc Pot propose son projet aux citoyens et citoyennes. À vous de le lire...

Pages

S'abonner à Cannabusiness