Construisons notre propre forum !

L'UNACQ est convaincue que l’orientation actuelle mise de l’avant par le gouvernement fédéral et la posture qu’entreprend le gouvernement du Québec dans le dossier du cannabis sont erronées, nuisibles, contre-productives et au final entretiennent l’intolérance sous-jacente à la guerre à la drogue.

Oui à l'indépendance du cannabis québécois !

Revendications du Bloc Pot et de notre candidat Jean-Patrick Berthiaume pour l'élection partielle de Gouin du 29 mai prochain. Faites circuler !

Il est temps de se lever afin de démontrer lors de cette élection partielle que nous sommes légion ! Nous pouvons changer le cours de l'histoire. Unis, jamais nous ne serons vaincus !

Vous avez commandé un pétard mouillé ?

Malgré les beaux discours des médias, il faut savoir que les projets de loi déposés le 13 avril dernier mettront en place un nouveau régime de sanctions.

Le Bloc Pot, plus qu'un parti !

Pouvons-nous parler des «vraies affaires» maintenant? Qu'avons-nous réalisé durant toutes ces années? Et quels sont nos objectifs pour les années qui viennent?

Forum «Cannabis – Défis pour une nouvelle politique publique» - 16 avril 2015 au CHUM

Tenu le 16 avril 2015 au CHUM, le forum « Cannabis – Défis pour une nouvelle politique publique » a permis de faire le point sur l'évolution des connaissances scientifiques en matière de cannabis, et de constater à quel point les mentalités ont évolué relativement à ses usages thérapeutiques et récréatifs.

Les variétés de cannabis : du jargon à la science

Alors que la marijuana thérapeutique devient monnaie courante, un important débat au sujet des noms de variétés de cannabis et de leur mise en marché a lieu au sein de la communauté médicale.

Sativa californien Lamb's Bread – Photo: Dank Depot CC BY 2.0

Le Bloc Pot vous offre pour la première fois la traduction d’un article publié dans un média alternatif, afin que vous puissiez plonger au cœur du débat sur la légalisation aux États-Unis. Il est important de veiller aux intérêts de tous, y compris des cultivateurs qui sont trop souvent les « méchants de service » des médias prohibitionnistes. Voilà pourquoi le Bloc Pot utilise toujours le terme « amateurs de cannabis », sans distinction entre les consommateurs, producteurs ou revendeurs.