Réduction des méfaits

Le Québec doit faire plus en rapatriant l’ensemble des responsabilités liées au marché du cannabis et dépénaliser tous les amateurs

Un micro pour tous les amateurs

Le Bloc Pot ne veut pas cautionner cet écran de fumée dans lequel le gouvernement québécois nous maintient et qui cache finalement une criminalisation plus insidieuse où davantage d'amateurs seront pénalisés.

Dépliant produit lors de l'élection partielle du 9 avril 2001 dans Mercier

Le lundi 9 avril 2001 votons avec audace, votons Bloc Pot!

Votons Pierre Audette ! Mon programme concerne la fin de la prohibition, et la mise en oeuvre de programmes basés sur la réduction des méfaits.

Selon une publicité de Santé Canada (Daro, 2014)

La question de la puissance est irrelevante mais intéressante !

Force des preuves à l’appui : Modérée

Réalité :Bien que cette affirmation dépasse les preuves existantes, les études suggèrent en effet qu’il y a eu des augmentations de la puissance du THC au fil du temps dans certains territoires.

Force des preuves à l’appui : Modérée

Réalité : Bien que les preuves suggèrent que l’usage de cannabis (en particulier chez les jeunes) a probablement un impact sur la fonction cognitive, les données probantes demeurent contradictoires quant à la sévérité, à la persistance et au caractère réversible de ces effets cognitifs.

– World Federation Against Drugs (Voir note)

Le cannabis ne cause pas de dommages mortels au coeur

Force des preuves à l’appui : Faible

Réalité : Rien ne permet vraiment de suggérer que le cannabis peut causer des dommages mortels au cœur, pas plus qu’il n’existe de preuves manifestes d’association entre l’usage de cannabis et le cancer.

Pages

S'abonner à Réduction des méfaits