La Chambre adopte un projet de loi autorisant les publicités sur le cannabis à la télévision et à la radio

La réglementation actuelle permet à la FCC de révoquer une licence aux diffuseurs qui diffusent des publicités pour des produits illégaux au niveau fédéral, y compris l'herbe, même dans les États qui ont adopté des lois légalisant le cannabis.

La Chambre adopte un projet de loi autorisant les publicités sur le cannabis à la télévision et à la radio

La Chambre des représentants a adopté cette semaine une loi autorisant la publicité sur le cannabis à la télévision et à la radio dans le cadre d'une mesure de crédits plus large.

PAR
AJ HERRINGTON
22 JUILLET 2022
Loger
Shutterstock
125
Actions
La Chambre des représentants des États-Unis a adopté cette semaine un projet de loi qui autoriserait la publicité sur le cannabis à la télévision et sur les stations de radio. La législation est incluse dans le cadre du projet de loi de crédits pour les services financiers et le gouvernement général de l'exercice 2023, qui a été adopté par les législateurs à la Chambre mercredi.

En vertu des dispositions du projet de loi de crédits , la Federal Communications Commission (FCC) ne serait pas autorisée à utiliser les fonds appropriés pour refuser à un radiodiffuseur une demande de renouvellement ou de vente de licence pour la diffusion de publicités sur le cannabis dans les juridictions qui ont légalisé la marijuana. Il serait également interdit à la FCC d'exiger d'une station qu'elle dépose une demande de renouvellement anticipé de licence pour diffuser des publicités sur le cannabis.

La réglementation actuelle permet à la FCC de révoquer une licence aux diffuseurs qui diffusent des publicités pour des produits illégaux au niveau fédéral, y compris l'herbe, même dans les États qui ont adopté des lois légalisant le cannabis. En conséquence, les entreprises de cannabis sont limitées à la publicité dans d'autres forums, notamment les journaux et magazines imprimés, en ligne, les panneaux d'affichage, la télévision par câble , la radio par satellite et les médias sociaux. Alex Siciliano, porte-parole des associations nationales de radiodiffuseurs, a déclaré mercredi que la législation adoptée à la Chambre cette semaine uniformise les règles du jeu pour la publicité sur le cannabis.

"Pendant trop longtemps, les diffuseurs locaux ont été coincés dans un purgatoire réglementaire en raison de lois fédérales et étatiques contradictoires sur le cannabis", a déclaré Siciliano dans un communiqué. "Le passage d'aujourd'hui marque une étape importante vers l'octroi aux radiodiffuseurs d'un traitement égal pour la publicité sur le cannabis dont de nombreuses autres formes de médias bénéficient depuis des années. Bien que nous soyons ravis de voir la Chambre agir, les radiodiffuseurs continueront de travailler avec les décideurs politiques pour une résolution permanente de cette disparité concurrentielle au profit des consommateurs.

Les groupes de radiodiffusion applaudissent la législation
Le projet de loi sur les dépenses a été adopté par le comité des crédits de la Chambre en juin. La législation donne aux radiodiffuseurs un accès au marché croissant de la publicité sur le cannabis, qui devrait totaliser 18,5 milliards de dollars cette année seulement.

"Nous sommes heureux de voir que ce langage bipartite a progressé à la Chambre aujourd'hui", a déclaré Siciliano dans un communiqué à la fin du mois dernier. "Comme la grande majorité des États ont légalisé le cannabis sous une forme ou une autre, aujourd'hui marque une étape attendue depuis longtemps pour permettre enfin aux radiodiffuseurs de recevoir un traitement égal concernant la publicité sur le cannabis que d'autres formes de médias ont eu pendant des années."

David Donovan, président de la New York State Broadcasters Association (NYSBA), a remercié les législateurs de la Chambre "d'avoir reconnu l'injustice de la situation actuelle en ce qui concerne la publicité sur le cannabis".

"La disposition de ce projet de loi de crédits de la Chambre est un grand pas en avant pour uniformiser les règles du jeu pour les radiodiffuseurs locaux", a déclaré Donovan dans un communiqué du groupe de l'industrie de la radiodiffusion. «Nous pensons que la loi de l'État dans lequel une station est autorisée devrait déterminer si une station peut accepter la publicité sur le cannabis si elle le souhaite. Nous sommes impatients de travailler avec les membres du Congrès et de l'administration pour aider à rétablir la parité entre les diffuseurs locaux et les autres médias.

"Nous pensons que la loi de l'État dans lequel une station est autorisée devrait déterminer si une station peut accepter la publicité sur le cannabis si elle le souhaite", a ajouté Donovan. "Nous sommes impatients de travailler avec les membres du Congrès et de l'administration pour aider à rétablir la parité entre les diffuseurs locaux et les autres médias."

Avant que le projet de loi n'entre en vigueur, il doit encore être adopté par le Sénat et promulgué par le président Joe Biden. La NYSBA a noté que l'obtention de l'approbation du Sénat pour la législation peut être un défi.

«Le processus de crédits est notoirement complexe, ce qui signifie que le projet de loi peut être bloqué. Le Congrès est susceptible d'adopter un budget provisoire par le biais d'une résolution continue. À un moment donné, peut-être après les élections de mi-mandat, il y aura un vote final. Même si elle est adoptée, la législation n'est pas une "solution miracle".

Étant donné que les dispositions relatives à la publicité sur le cannabis ont été adoptées dans le cadre d'un projet de loi de crédits annuel, l'interdiction faite à la FCC de prendre des mesures contre les radiodiffuseurs pour avoir diffusé des publicités sur les mauvaises herbes ne serait en vigueur que pendant un an, à compter du 1er octobre. Pour que les conditions de la publicité sur la marijuana se poursuivent, la langue des crédits doit être réautorisée chaque année.

Commentaires

Le cannabis n'a pas besoin de publicité !

Même illégal le cannabis était accessible aux consommateurs.
Avec 100% du marché !

La publicité pour les graines SSSC* se faisaient dans un (des) magazine pour adultes comme High Times.

Ainsi que les photos centrales de fleurs de cannabis femelles nues en chaleur en attente de fécondation.

Plantes femelles privées de sexe pour le plaisir des amateurs et connaisseurs.

Les seins nus c'est comme les fleurs/variétés de cannabis.
On peut les aimer/apprécier, tous, mais ça n'empêche pas d'avoir ses préférences.

* Super Sativa Seed Club, SSSC, Catalogues des années 1980
https://www.420magazine.com/community/threads/super-sativa-seed-club-sss...

Pages

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.