Réforme électorale

En deuxième lieu, notre organisation est régie par les règlements de la Loi électorale, ce qui nous oblige à être vigilants envers les abus et les iniquités du processus démocratique. En dernière analyse, le Bloc Pot étant un élément du système électoral actuel, nous devons être extrêmement critique face à l'électoralisme présent dans notre démocratie libérale.

Vous vous dites actuellement, pourquoi donc tout ce charabia antiprohibitionniste? Fort simple, il tente d'expliquer le cheminement de notre compréhension de la situation politique qui nous a engendrés.

Pour ainsi dire, nous avons décidé de ne plus attendre les changements de la part de ceux et celles qui, du haut de la pyramide sociale et avec l'aide de l'intelligentsia salarié, coordonnent le co

Nous proposons donc à la CSLE des changements qui dépasse la procédure ou le maquillage électoraliste des libéraux et qui affecteront chacune des Québécoises et chacun des Québécois dans leur

Le Soleil, jeudi 26 janvier 2006, p. A10
Moisan, Mylène

Le Salon bleu ne deviendra pas une tour de Babel, assure le ministre Benoît Pelletier, qui veut éviter que les petits partis ne «morcellent le pouvoir».

Pages

S'abonner à Réforme électorale