Ontario - La seconde venue de la légalisation du cannabis au Canada

Heureusement pour les consommateurs, les micro-producteurs arrivent enfin sur le marché légal et les provinces commencent à adapter la distribution à ce nouveau marché.

Plus de deux ans après la légalisation, nous sommes à l'aube d'une autre révolution du cannabis au Canada avec l'entrée de producteurs artisanaux sur le marché légal

Par Lisa Campbell. 5 avr.2021

Il y a trois ans, nous avons célébré la légalisation au Canada avec le premier 420 légal. Blottis sous des bâches, les fumeurs se sont alignés sous la pluie pour goûter aux produits proposés par les premiers détaillants de cannabis légaux en Ontario. Pourtant, c'était comme deux pas en avant, un pas en arrière, car les salons et les événements liés au cannabis restaient illégaux et les produits comestibles au cannabis ne seraient pas disponibles avant un an. Dans la ruée vers le vert pour évoluer rapidement, les producteurs agréés ont malheureusement également oublié la qualité.

Avant la légalisation, nous avons interprété la nouvelle réglementation sur le cannabis de Santé Canada comme un plan pour la grande arrivée du cannabis artisanal. Bien que de nombreuses nouvelles offres soient arrivées sur le marché légal, la majorité du cannabis sur les tablettes à travers le Canada est une collection de médiums poussiéreux et vieillis. Les détaillants se plaignent d'être bloqués avec des stocks vieux de plusieurs mois, tandis que certains producteurs suggèrent qu'une partie des fleurs sur les étagères pourrait être une pré-légalisation. Il n'est pas nécessaire pour les LP d'indiquer une date de péremption sur l'emballage de l'herbe légale, mais il n'est pas rare de se voir vendre un produit qui a été emballé six mois plus tôt.

Afin de rétablir la confiance des consommateurs, la rationalisation des SKU est en cours d'un océan à l'autre alors que les distributeurs provinciaux se rendent compte que tout le cannabis n'est pas créé de la même manière. Malheureusement, les détaillants sont toujours surchargés de stocks vieillis. Avec des milliards de grammes non emballés (et comptés) qui s'empilent, il ne sert à rien de cultiver de l'herbe à moins que vous n'ayez le feu sacré.

Mais tout est sur le point de changer. Heureusement pour les consommateurs, les micro-producteurs arrivent enfin sur le marché légal et les provinces commencent à adapter la distribution à ce nouveau marché.

De l'exploration des ventes à la ferme à la distribution en consignation, les distributeurs provinciaux se tournent vers la bière et le vin artisanaux pour développer de nouvelles voies d'accès au marché pour les producteurs. Les LP sont également attentifs, certains d'entre eux abandonnant la culture de leur propre herbe au profit de partenariats avec des producteurs artisanaux.

Mais que faire de tout cet inventaire vieillissant? Peut-être un Burning Man géant fumant le jour de la fête du Canada sur la Colline?

Pendant que nous brûlons nos montagnes de médiums, nous pouvons fixer des intentions plus élevées sur la direction que nous souhaitons pour la culture du cannabis au Canada et embrasser l'avenir de l'artisanat.

Lisa Campbell est PDG de Mercari Agency Limited.

@nowtoronto

Commentaires

Et pourquoi pas de la moutarde et du ketchup aux cannabis ?

Mais que faire de tout cet inventaire vieillissant approuvé et vérifié par Santé Canada ?

Le vendre au prix coutant ou le donner aux personnes qui ne peuvent se payer le cannabis médical !
En faire des extraits, des concentrés !
Des atomiseurs oraux - capsules - concentrés - haschich - huiles - kief - ingrédients à cuisiner, chocolats, etc.

Pour la conservation à long terme de millésimes , même pendant des années, il faut des pots en verres !
Dans les endroits où on peut voir et humer les cannabis en gros pots de verres ils ajoutent des sachets de Contrôle d'humidité à différents taux Ex: 62%. La SQDC en vend mais n'en n'ajoute pas aux contenants.
Les sacs sandwich et les contenants de plastiques sont à éviter.
Même emprisonné dans plusieurs sans sandwich l'arôme pénétrant d'une vraie Skunk #1 va s'en échapper !

« De l'exploration des ventes à la ferme à la distribution en consignation, les distributeurs provinciaux se tournent vers la bière et le vin artisanaux pour développer de nouvelles voies d'accès au marché pour les producteurs. »

SQDC: Évitez de consommer du cannabis en même temps que de l’alcool.

Éduc'alcool: Alcool et cannabis: Un mauvais combo à éviter pour de bonnes raisons ?

Avec sa publication « Alcool et cannabis : un bien mauvais mélange », Éduc’alcool met les consommateurs en garde contre la synergie renforçatrice qui existe entre ces deux produits ; un aspect important n’ayant pourtant pas été abordé dans l’espace public depuis la légalisation du cannabis.

Selon Éduc'alcool: « la combinaison alcool-cannabis peut s’avérer particulièrement dangereuse, voire mortelle. »

Sans aucune étude scientifique rigoureuse sur un nombre significatif d'humains, double aveugle avec placébo, à qui on a fourni les drogues légales pendant toute l'étude qui doit être répété par des chercheurs indépendants et donner les mêmes résultats à chaque fois.

L’ordre de consommation selon Éduc'alcool:
Fait intéressant, il semble que notre corps traite différemment ces substances selon l’ordre de leur consommation.

"Quelques études" ont exploré la question, "mais leur qualité scientifique demeure faible" étant donné la "petite taille" des échantillons utilisés. Par conséquent, les résultats doivent être interprétés avec précaution.

Quelques études sans donner de liens ? Sur des animaux ou des humains ?

Mensonge !
« Les effets dépresseurs* de l’alcool et du cannabis se multipliant ... »
L'alcool est un dépresseur à dose mortelle mais pas les cannabis !

L'alcool fait partie de la catégorie des dépresseurs, consommé par 82% des Québécois de 12 ans et plus !

Ce type de drogues agit sur le système nerveux central en engourdissant le cerveau et en ralentissant le fonctionnement du corps. Bref, l'alcool influe sur tout le comportement, l'équilibre et les réflexes mais aussi sur l'humeur, tantôt l'alcool désinhibe et rend euphorique, tantôt il rend triste, voire dépressif.

Bipolaire: sentiment de bonheur et de plaisir très intense ou, au contraire, d'irritabilité excessive...

Le cannabis est classé parmi des hallucinogènes/psychédéliques ?
Le cannabis sans dose ni surdose mortelle est classé parmi des opiacés ?
Comme Le carfentanil ou carfentanyl, aussi connu comme le 4-carbométhoxyfentanyl, est un opioïde synthétique à l'effet 100 fois plus intense que le fentanyl et 10 000 fois plus intense que la morphine, ce qui en fait un des opioïdes les plus puissants disponibles dans le commerce, sous l'appellation Wildnil.
Accessible aux 18-21 ans sacrifiés par la CAQ aux produits non contrôlés des organisations criminelles !

Des humains consomment pour le plaisir ou pour oublier le déplaisir.
Des animaux consomment des drogues pour les effets.

Il faut que notre capacité d'apprendre soit aussi bonne que celle à oublier !
Ex: Les soldats, les victimes de viol, violence, et témoins de ces actes, ont besoin d'oublier.

62 % RH

À propos de sachets de contrôle d'humidité à la SQdC je désire simplement signaler qu'après 4 échantillons fort décevants j'ai fini par songer à chercher pour des fleurs séchées de type "organique" - et j'en ai trouvé:

The Green Organic Dutchman
Highly Dutch organic - Amsterdam Sativa 28 g
THC 4.65 mg/g -- Total THC 222.67 mg/g
CBD 0.00 mg/g -- Total CBD 0.65 mg/g

D'autre part dans l'enveloppe il y avait également ceci:

Desiccare Inc. (integraboost.com)
Integra Boost 62 8 gr
2-Way Humidity Regulator

Ce que je présume bénéfique au consommateur en réduisant vraisemblablement la chute de trichomes à la tige cassante au fond du sac, puisqu'un certain niveau d'humidité devrait les garder relativement flexibles - mais qu'on me corrige si je m'égare!

Après le transport, i.e. une fois à la maison, rien n'empêche d'abaisser ensuite le niveau d'humidité et d'ailleurs j'ai moi-même pu vérifier que mon four multi-fonction "fait bin la job" sans trop risquer que ça devienne apparent, tant à l'oeil nu, sous la loupe et voir même sous un microscope:

https://i.postimg.cc/LXBf9nmK/SQd-C-TGOD-Highly-Dutch-Organic-Amsterdam-...

https://i.postimg.cc/MpvS0WmJ/SQd-C-TGOD-Highly-Dutch-Organic-Amsterdam-...

https://i.postimg.cc/85QyjJWZ/SQd-C-TGOD-Highly-Dutch-Organic-Amsterdam-...

La compagnie a ses quartiers généraux situés à Mississauga, en Ontario... Mais en fouillant davantage on trouve également quelques mentions de leurs installations à Ancaster/On ainsi que Valleyfield/Qc. Reste à savoir où s'approvisionne la SQdC plus exactement.

Le taux d'humidité augmente le poids, le cout !

Salutations canabiques Egzoset !
Tu n'a pas à te limiter aux commentaires tu peux suggérer des sujets à publier ! Zappiste.

Un ml d'eau = 1 g ?
Plus il sera humide plus il coutera cher !

Selon la loi il est possible de vendre et acheter du cannabis frais* ?
A quel prix se vend ce cannabis frais sachant qu'il va perdre environ 70-80% de son poids une fois séché ?

Formes de cannabis en vente
Seules les catégories de cannabis suivantes peuvent être vendues conformément à la réglementation en vigueur :

cannabis séché;
huile de cannabis;
*cannabis frais;
résine de cannabis (haschich);
produits de cannabis comestibles;
extraits de cannabis.

Pages

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.