Le lobbying des 5 principales industries contre la légalisation du cannabis ...

Le lobbying des 5 principales industries contre la légalisation du cannabis vous rendra furieux

Sara Dilley
21 janvier 2015

Avec de plus en plus de preuves soutenant ses bienfaits pour la santé et le bien-être et des preuves retentissantes de l'échec de la guerre contre la drogue , il est étonnant que quiconque s'oppose toujours à la légalisation du cannabis. Malgré l'énorme élan en faveur de la légalisation l'année dernière , il s'avère que la prohibition bénéficie toujours d'un soutien profond avec des poches encore plus profondes.

Il y a cinq grands groupes qui font pression pour maintenir le cannabis illégal . Parmi ceux-ci, trois font partie du secteur de l'application de la loi et les deux autres ont des produits concurrents qui altèrent l'esprit.

Interdiction de soutien à la police et aux prisons (sans surprise)

Les syndicats de police, les prisons privées* et les syndicats de gardiens de prison ont tous fait pression pour maintenir l'interdiction. En 2010, un lobbyiste d'un syndicat de police en Californie a contribué à vaincre la Prop 19, la mesure électorale visant à légaliser la marijuana à des fins récréatives. En 2008, la California Correctional Peace Officers Association a dépensé 1 million de dollars pour lutter contre une mesure qui aurait «réduit les peines et les délais de libération conditionnelle pour les délinquants non-violents, tout en mettant l'accent sur le traitement de la toxicomanie plutôt que sur la prison». La Corrections Corporation of America, l'une des plus grandes sociétés pénitentiaires à but lucratif d'Amérique, a révélé que la poursuite de la guerre contre la drogue était un pilier central de leur stratégie commerciale.

Nos vices ne veulent pas de compétition

Les deux autres industries luttant contre la légalisation ne devraient pas surprendre: les sociétés pharmaceutiques et les marques d'alcool dépensent de l'argent pour maintenir la prohibition également. Comme nous l'avons signalé l'année dernière, certains universitaires anti-cannabis sont financés par de grandes sociétés pharmaceutiques . Les compagnies d'alcool font également pression contre la légalisation. Dans un exemple, les distributeurs de bière et de boissons de Californie ont contribué à la campagne d'un comité dédié à la prévention de la légalisation et de la taxation de la marijuana.

Pour résumer, les syndicats de policiers, les syndicats de gardiens de prison, les prisons à but lucratif et les sociétés de drogue et d'alcool dépensent chaque année d'énormes sommes d'argent pour maintenir le cannabis illégal, et pourquoi? Parce que cela garantit la sécurité de l'emploi et les profits. Nous sommes sans voix, mais malheureusement pas surpris.

*Les prisons privées aux États-Unis : un commerce plus lucratif que la drogue.
https://www.mondialisation.ca/les-prisons-privees-aux-etats-unis-un-comm...

Commentaires

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.