Les Canadiens boivent moins de bière, peut-être à cause du pot

Les Canadiens boivent moins de bière, peut-être à cause du pot
Agence QMI

| Publié le 8 janvier 2020 à 07:33

La chute de la consommation de bière des Canadiens s’est accélérée en 2019 et certains analystes y voient un lien avec la légalisation du cannabis.

Entre novembre 2018 et novembre 2019, le volume de bières vendues dans le pays a diminué de 3%, selon les données de l’association commerciale Bière Canada.

«C’est vraiment pire que la tendance établie entre 2014 et 2018, où le volume a baissé en moyenne de 0,3% par an», a indiqué à Bloomberg News Viven Azer, analyste à la banque d’investissement Cowen, qui y voit un lien avec la légalisation de la marijuana.

Cependant, la causalité fait débat auprès des analystes, car les sondages auprès des fumeurs de pot indiquent qu’ils ont plutôt tendance à boire moins quand ils sont gelés.

Aussi, le marché du cannabis légal est encore minuscule comparé au marché de l’alcool. Selon les dernières données annualisées, le marché du cannabis pèserait 1,5 milliard $, contre 9,2 milliards $ pour la bière.

Cependant, Viven Azer a déclaré à Bloomberg News qu'elle s'attendait à ce que le lancement des produits dérivés du cannabis au Canada comme les vapoteuses, les produits comestibles et les boissons au cannabis «perpétue cette tendance» à la baisse des volumes de bière.

La baisse des ventes a conduit à plusieurs rapprochements entre les entreprises d’alcool et de cannabis, comme les investissements de Constellation Brands dans Canopy Growth, la coentreprise d'Anheuser-Busch avec Tilray et le partenariat de Molson Coors Brewing Co. avec Hexo Corp.

Commentaires

Avant il n’y avait qu’un choix de drogue “légalisé” !

Avant il n’y avait qu’un choix de drogue “légalisé” !

Plein d’endroits pour s’en procurer, en consommer
le droit d’en abuser (Merci Nez Rouge), de conduire,

Il était possible d’en consommer au volant
d’avoir une caisse entre le conducteur et le passager
dans des grosses bagnoles qui roulaient plus de 100 MPH
des enfants debouts sur les sièges enfumés par les cigarettes.
Époque où être un saoulons c'était défendre l'honneur de son giron.
Époque où des médecins fumaient dans leur bureau
pendant une consultation.
Époque où ils recevaient des pots-de-vin et autres
ainsi que des échantillons de pharmaceutique$
le valium était très populaire en ce temps là.
Des femmes enceintes fumaient et buvaient.

Pourquoi aller vers d’autre produits intoxicants illégaux
dont la criminalisation démesurée est le plus grand danger pour sa santé.
Dossier criminel et ses méfaits, un an d’emprisonnement pour un joint, etc ...
Les campagnes de peurs, de désinformation, mensonges, terreur, de stigmatisation.

Maintenant des Canadien adultes ont le choix et ont la liberté d'en cultiver
sauf dans la province du Québec conservateur criminaliseur.

Pages

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.