Zappiste - Cannabis: Qui s’offusque quand la SQ obtient frauduleusement un mandat de perquisition d’un juge ?

Forums: 

Cannabis: Qui s’offusque quand la SQ obtient frauduleusement un mandat de perquisition d’un juge ?

Référence:

Ils réclament 65 000 $ à la SQ qui cherchait du cannabis mais ont trouvé des fruits
Soumis par Zappiste le 29 avril 2015 - 13:18.

Politique québécoise

Zappiste: pour quel motif ont-ils obtenu un mandat de perquisition en février 2014 ???
Est-ce que c'est Hydro Québec qui les a dénoncé à la SQ ?

http://www.journaldemontreal.com/2015/04/29/la-surete-du-quebec-cherchai...

La Sûreté du Québec cherchait du cannabis, elle trouve plutôt des fruits

les policiers de la Sûreté du Québec (SQ) ont forcé leur entrée dans la résidence d’un couple de Saint-Ansleme, en 2013, ils étaient convaincus d’y trouver du pot. Ils ont plutôt trouvé des melons et des fraises. Et ils auraient tout gâché.

C’est ce que Jean-François Pinault et Liv Larsen allèguent dans leur poursuite contre les policiers rapportée dans Le Soleil, mercredi.

Le couple exploitait bel et bien une culture hydroponique dans leur sous-sol. Mais ce ne sont pas des plants de pot qu’ils faisaient pousser, mais bien des fruits. M. Pinault, professeur de chimie organique, et sa conjointe, avaient mis sur pied un projet de recherche sur les différents modes de culture.

Ils utilisaient un chauffage d’appoint pour contrôler la température et tout un attirail d’équipements semblables à ceux utilisés par les horticulteurs de produits illicites. C’est l’achat de tel matériel, entre autres, qui avait attiré l’attention des enquêteurs, qui s’intéressaient alors aux activités et aux clients de deux commerces de matériel servant aux cultures hydroponiques.

La SQ a obtenu un mandat de perquisition en février 2014, toujours selon Le Soleil. Ils sont entrés dans la résidence de Saint-Anselme, ont regardé partout et n’ont rien trouvé d’illégal.

De retour à la maison deux jours plus tard, le couple trouve une note laissée par les policiers, mais surtout, plusieurs plants desséchés. Les plants demeurés vivants sont morts par la suite, malgré les tentatives pour les sauver. Leur projet de recherche est anéanti.

Pourquoi? Selon leurs prétentions, les policiers ont omis de refermer la trappe du grenier. En plein hiver, le courant d’air aurait détraqué le système de chauffage central de la maison. Au sous-sol, la température aurait dépassé les 40°C.

Ils réclament 65 000 $ à la SQ qui, selon eux, a failli à leur devoir de prudence en ne remettant pas les lieux dans l’état où ils se trouvaient à leur arrivée.

Source:
http://www.journaldemontreal.com/2015/04/29/la-surete-du-quebec-cherchai......

Commentaires

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.