Harper prévoit enlever le droit à un patient de cultiver son propre cannabis, et en même temps, d'installer des peines minimales

Forums: 

http://www.newswire.ca/fr/story/1080085/les-militants-pour-l-acces-au-ca...

28 novembre 2012 17:40

Les militants pour l'accès au cannabis médical appuient le Barreau du Québec
MONTRÉAL, le 28 nov. 2012 /CNW Telbec/ - La Société pour l'accès au cannabis médical (SACM), un dispensaire de cannabis médical sans but lucrative basé à Montréal, applaudit le Barreau du Québec pour sa décision de contester la constitutionnalité des peines minimales incluses dans la loi omnibus C-10 du parti Conservateur. Les réformes majeures prévues aux règlements sur l'accès à la marijuana médicale combinées à l'application de peines de prison automatiques pour la culture du cannabis seraient désastreuses pour les patients et leurs fournisseurs.

"C'est une tempête parfaite pour le cannabis médical au Canada," a dit Adam Greenblatt, directeur général de la SACM. "Le gouvernement Harper prévoit enlever le droit à un patient de cultiver son propre cannabis, et en même temps, d'installer des peines minimales de prison pour la culture de plus de cinq plants. C'est cruel et néfaste."

Les peines de prison minimales s'appliqueraient aussi aux dispensaires de cannabis médical. "Les dispensaires fournissent un service de santé essentiel qui, dans le contexte de cette loi, serait menacé," dit M. Greenblatt.

La Société pour l'accès au cannabis médical félicite le Barreau du Québec pour sa décision. "Nous aimerions remercier le Barreau du Québec de monter aux barricades pour défendre les intérêts des québecois contre ces lois qui seraient les plus prohibitionnistes dans l'histoire du Canada."

SOURCE : Société pour l'accès au cannabis médical

Renseignements :

Contact média:
Adam Greenblatt - 514-830-1331
adam@cannabisaccess.ca

Commentaires

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.