Les étudiants face à la drogue.

Forums: 

http://www.mediaetudiant.fr/vie-etudiante/les-etudiants-face-a-la-drogue...

Les étudiants face à la drogue
Publié par NICOLASDU59, dans Vie étudiante, le 10/03/2011

Très prisé dans les cités, la drogue fait aussi des ravages chez des étudiants, une enquête a part ailleurs révélée que 44 % des étudiants ont déjà fumé du cannabis et 16 % d’entre eux en consomment régulièrement.

Zappiste: donc 16% des 44% des étudiants qui ont déjà fumé du cannabis, consomment régulièrement !
L'alcool et le tabac font plus de "ravages", morts, annuellement que touts les produits illicites.

Pourquoi les étudiants se droguent ?

Alors que son coût est élevé, il faut s’interroger sur les raisons de la prise de drogues. La raison familiale est très fréquente : des parents qui divorcent, la mort d’un proche, une rupture douloureuse, ensuite des étudiants veulent faire comme leurs amis lors des sorties le week end, en consommer pour voir les effets et tout compte fait on en devient dépendant, également lors d’un moment de solitude, une envie de mourir. Mais comment sortir de cette impasse ?

Zappiste: j'ajouterai consommer pour le plaisir !

Ne pas confondre consommation et abus !

Il n'y a qu'une minorité de personnes qui auront des problèmes d'abus avec certains produits licites ou non.

Etudiant et la drogue : les moyens pour sortir de cette impasse ?

C’est au toxicomane de décider qu’il a besoin d’aide, il doit se battre et effectuer une thérapie dans un centre de désintoxication, une situation dure à vivre pour ces personnes mais c’est le moyen le plus sûr pour s’en sortir. La prévention est la méthode la mieux adaptée grâce notamment à des affiches, des vidéos qui vont choquer les étudiants, des témoignages en mettant en avant les conséquences sur son organisme : comme par exemple la perte de ses dents face à un manque de ces substances dangereuses.

Zappiste: Oui pour "la prévention est la meilleure méthode" mais malheureusement la majorité des budgets vont pour la répression et le reste pour l'aide et la prévention.
Un toxicomane qui le désire devrait recevoir une aide immédiate et gratuite.
Cependant il est utopique de penser, croire, qu'en réalité il est possible de fournir/donner une aide immédiate et gratuite.

Les campagnes de prévention basées sur la terreur ça ne fonctionne pas pour les personnes problématiques.
Les photos "choquantes" sur les paquets de cigarettes en sont aussi un exmple.
Ça ne fonctionne pas avec les accros à cette drogue mortelle licite.

Si le but n'est que de "sauver au moins une personne" c'est différent.

Témoignage : fumer du cannabis et se retrouver dans le coma
Aline est une élève de troisième, âgé de 15 ans et qui a décidé comme ses amis d’essayer de fumer du cannabis, une sensation qu’elle voulait découvrir, jusqu’au moment où elle s’est retrouvée aux urgences, plongée dans un coma profond pendant près de 10 jours. Pour elle, se souvenir restera gravé dans sa mémoire

Zappiste: Il n'y a pas de lien vers ce "témoignage" sur ces 10 jours de coma de Aline donc pas de détails et je n'ai rien trouvé sur le net.

Pourtant les médias à sensation et les prohibitionnistes terroristes adorent publier ce genre d'histoires vraies ou fausses...

--------------------------------------------------------------------------------

Commentaires

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.