Info partielle...

Par exemple, la statistique selon laquelle la consommation de pot augmente de 40% les risques de développer une psychose s’est répandue plus vite dans le discours des psychiatres que la bonne nouvelle de Jésus dans toute la Judée.

Dans les faits le risque est de 1 à 3% dans la population en générale. Donc chez les consommateurs de pot, le risque augmente mais ce n'est pas tellement élevé, right? Honnêtement, je ne le sais pas.

Zappiste: Ce n’est pas la consommation du cannabis mais l’abus qui cause soucis comme c’est le cas pour l’abus d’alcool !

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.