Recours collectif contre la prohibition des villes

Comme plusieurs villes et propriétaires ont décidé de poursuivre la prohibition du Cannabis au Québec, contrevenant ainsi à l'esprit de la loi fédérale, est-il possible de poursuivre ces villes rétrogrades qui veulent imposer leurs mentalité religieuse à l'ensemble de la population ? Comment est-ce possible pour une ville d'annuler une loi fédérale ? Si le maire de Québec ne permettait plus l'avortement dans sa ville, il aurait le droit ? Alors pourquoi peut-il le faire pour le cannabis ? Les Plaines d'Abraham qui sont pourtant un territoire fédéral et qui se plie au règlement municipaux, comment cela est-il possible ? Ne devrions nous pas lancé une action collective et demandé une compensation financière pour le non respect de nos droits par les propriétaires, maires et autres instances gouvernementales provinciales québécoises et fédérales ayant décidés de poursuivre la répression et la prohibition ?

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.