Argot du cannabis: pourquoi la marijuana est-elle appelée «pot»?

Il existe plus de 1 200 surnoms pour le cannabis , certains plus familiers que d'autres.

Erin Hiatt ∙ 19 novembre 2020 10h00 HNP
Traduction Google

Il existe plus de 1 200 surnoms pour le cannabis , certains plus familiers que d'autres. Ganga, weed, reefer et bud sont parmi les plus utilisés et familiers, tandis que la luzerne, la déesse verte et le moldu - un terme des années 1920 pour un fumeur de pot et non une personne non magique - sont moins connus.

Selon Jonathon Green , spécialiste de l'argot , les drogues comme le cannabis sont les «meilleures ventes» de l'argot parce que l'argot se compose de mots et d'expressions, pensez à des mots de passe ou à des blagues internes, destinés à remplacer une chose réelle ou un sujet considéré comme trop tabou pour les conversations dans une société polie.

Bien sûr, l'un des surnoms les plus connus du cannabis est le pot, mais parmi tous les dizaines et dizaines de surnoms, le mot «pot» qui remplace le cannabis semble un peu étrange. La marijuana ne ressemble pas à distance à la forme d'une marmite, ni à la couleur d'une. Alors d'où vient ce terme étrange?

Origines et histoire des termes d' argot du cannabis
Green tient une base de données en ligne qui répertorie l'argot regroupé en fonction de ce qui a inspiré le terme, comme «histoire», «signification» ou «utilisation». Par exemple, le surnom commun du cannabis, «bourgeon», est groupé avec d'autres surnoms de marijuana dérivés de plantes comme le vert, l'herbe et l'herbe. Plus de noms d'argot comme chronique et humide sont regroupés dans la catégorie «qualité».

Le mot «marijuana» est lui-même un terme d'argot classé sous «langue». Cependant, malgré son utilisation courante, les défenseurs et d'autres acteurs de l'industrie du cannabis s'efforcent de familiariser les consommateurs avec le terme cannabis au lieu de marijuana (qui est le mot espagnol pour la plante) en raison de son histoire raciste et de son affiliation avec les marchés illicites.

L'argument étymologique sur le terme d'argot «pot» est loin d'être réglé, mais une hypothèse sur l'origine du surnom remonte à la Révolution mexicaine (1910-1924). La théorie veut que les immigrants mexicains dans la ligne de mire de la révolution ont fui leur pays pour gagner leur vie aux États-Unis, dont beaucoup ont apporté du cannabis avec eux.

Dans cet esprit, le terme pot, qui comme la marijuana est catégorisé «en raison de la langue», peut dériver du mot espagnol potiguaya , qui signifie feuilles de marijuana.

De la littérature à la culture pop
Comment le terme «pot» est entré dans l'usage général n'est pas très clair, mais une spéculation dominante est que le terme a été popularisé par l'auteur Chester Himes , qui a écrit dans la nouvelle «The Way We Live Now», en 1938, «She made lui a fumé de la marijuana et quand il a été déchiqueté [haut] ... elle l'a mis dans la rue.

Mais ce ne sont que des théories, et personne ne sait vraiment avec certitude comment le «pot» est né. Cependant, Green a déclaré au Time Magazine que quel que soit l'argot, dès que «les adultes ou les autorités sont conscients de la signification d'un terme, il est temps d'en changer». Donc, éventuellement, le terme finira peut-être par passer au pot.

pot signifie: [de potaguaya, un mot mexico-indien pour la marijuana] marijuana
pot - dérive du mot espagnol pour les feuilles de marijuana, potiguaya

https://time.com/4747501/420-day-weed-marijuana-pot-slang/

voici au moins 1 200 termes d'argot liés à la marijuana - ou au cannabis ou au haschich ou à l'herbe ou au pot ou, comme certains disent, aux asperges. Et il y en a des centaines d'autres pour décrire l'état d'intoxication après avoir ingéré la drogue, selon Jonathon Green, spécialiste de l'argot.

Commentaires

Ma version...

Sans être un spécialiste de l'argot !

Top c'est la tête, la sommité.

Le mot top est un anglicisme dont le sens principal signifie « en haut ».
Il peut donc être employé dans le sens du meilleur, du plus haut (« le top du top »).
Ce qui donne Pot en verlan ! Anglais ou Français. En bilingue comme le dirait Bob Gratton.

Topping: c'est couper la tête d'une tige principale.
(Topping: cutting off the top of a main stem.)

Good bud Herb ? Good herb Bud !

https://www.youtube.com/watch?v=VfccpIG_7AU

Pages

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.