La guerre à la drogue est un échec.Richard Martineau

Si votre enfant de 18 ans ne peut acheter du pot à la SQDC, il en achètera ailleurs. Ou ses amis plus vieux lui en achèteront.
Ça ne fait peut-être pas votre affaire, mais c’est la réalité.

RICHARD MARTINEAU
Dimanche, 20 septembre 2020 05:00
MISE À JOUR Dimanche, 20 septembre 2020 05:00

Ça fait longtemps qu’une photo m’a autant bouleversé.
Je parle de cette fille de 21 ans qui repose dans un état végétatif depuis deux semaines.
Une belle jeune femme dans la fleur de l’âge, entubée et connectée à un respirateur artificiel.
Tout ça, parce qu’elle a consommé une drogue chimique.

LA SQDC OU LA RUE
Il n’y a pas de profil type du consommateur de drogue chimique.
Ils viennent de toutes les couches sociales, de tous les milieux.
Ça peut être ma fille, ça peut être votre fils.
On se dit : « Oh, moi, mon enfant ne ferait jamais ça, c’est pas son genre. »
Qu’est-ce que vous en savez ?
Qui sait ce que font nos enfants lorsqu’ils sortent ?

Un autre garçon de 19 ans a perdu la vie à cause de cette cochonnerie. Sa mère se demande s’il ne serait pas toujours de ce monde si la SQDC n’avait pas changé sa politique.
« Quand mon fils a eu 18 ans, il avait le droit d’acheter légalement à la Société québécoise du cannabis. Mais depuis janvier, il ne pouvait plus, car l’âge minimal est passé à 21 ans. Il a dû se tourner vers la rue. Je me dis que si la loi n’était pas passée, il serait peut-être là aujourd’hui... »
La question que pose cette dame est sacrément pertinente.

Où voulez-vous que votre enfant achète son pot ? Dans une succursale d’une société d’État ou auprès d’un pusher qui en profitera pour lui vendre toutes sortes d’autres drogues autrement plus dangereuses ?
« Oui, mais ce n’est pas bon que des enfants de 18 ans fument du pot... »
S’il vous plaît...
Et vous, vous prenez combien de verres de vin, le soir ?
Si votre enfant de 18 ans ne peut acheter du pot à la SQDC, il en achètera ailleurs. Ou ses amis plus vieux lui en achèteront.
Ça ne fait peut-être pas votre affaire, mais c’est la réalité.

UNE AUTRE STRATÉGIE
« La folie, c’est toujours faire la même chose et s’attendre à un résultat différent à chaque fois », disait Einstein.
Ça fait combien d’années qu’on mène la guerre à la drogue ? Combien de gonzillions de dollars on a dépensés dans cette aventure ? Combien de trafiquants on a foutus en prison ?
Or, rien n’a changé sur le terrain. Strictement rien.

C’est toujours aussi facile de se procurer de la drogue.

Je n’en consomme pas (je préfère le vin blanc), et pourtant, donnez-moi une demi-heure, et je pourrai vous trouver tout ce que vous voulez.
On connaît tous quelqu’un qui connaît quelqu’un qui possède le numéro de téléphone d’un pusher qui fait la livraison à domicile.
Un moment donné, va falloir essayer autre chose. Utiliser une autre stratégie.
Aborder le problème de la consommation de drogues sous l’angle de la santé publique plutôt que sous l’angle judiciaire et criminel.
Permettre aux gens qui veulent se droguer de le faire en toute sécurité.
Pour ne pas qu’ils se retrouvent entubés eux aussi sur un lit d’hôpital...

UN BON PUSHER
Vous trouvez que c’est un succès éclatant, vous, la guerre à la drogue ?
Si oui, donnez-moi le numéro de téléphone de votre pusher, il vend du bon stock...

Commentaires

C'est la CAQ qui a criminalisé les moins de 21 ans !

C'est la CAQ qui décidé créer une nouvelle catégorie d'adultes et de criminaliser les *adultes de moins de 21 ans !
Ils ont aussi choisi suite à des sondages et maison, de laisser les adultes de moins de 21 ans aux mains des organisations criminelles avec leurs nombreux produits illicites autre que le cannabis et beaucoup plus de points de vente que la quarantaine de la SQDC.
Pour être plus sévère tout en protégeant l'alcool et le tabac qui rendent malade et tuent chaque jours !

«Il vaudrait mieux assurément pouvoir se fier sur des données scientifiques probantes plutôt qu'au pif des politiciens,
l’humeur de l’électorat et les sondages d'opinions peu fiables.»

Criminaliser et laisser les moins de 21 ans au marché illicite, interdire la culture perso ne va pas prévenir ni réduire les méfaits et protéger la santé et la sécurité de la population ?

François Legault: « C’est clair, je ne me conte pas d’histoires. Des jeunes de 18 à 21 ans vont aller sur le marché noir acheter du cannabis. Mais je ne veux pas être connu comme le premier ministre du Québec à envoyer le signal que c’est banal de consommer du cannabis avant 21 ans. »

Plus de profits pour le marché illicite qui possède déjà 70% du marché avec en prime les 18-20 sacrifiés !
Pour être plus sévère, tenir une promesse, et protéger les fabricants d'alcool, tabac, médicaments, qui tuent.
Plus sévère au point de ne pas rembourser le cannabis médicinal efficace trop dispendieux alors que les produits de pharmaceutiques à effets secondaires indésirables à dose mortelle le sont.
Interdiction de culture perso pour protéger le monopole avec moins de 50 points de vente !

Alors que:
«La Loi encadrant le cannabis vise à prévenir et à réduire les méfaits du cannabis afin de protéger la santé et la sécurité de la population, particulièrement celles des jeunes. Elle a aussi pour objet d’assurer la préservation de l’intégrité du marché du cannabis.»

* Adulte
Âge de la majorité au Québec
«En vertu d'un nouveau projet de loi adopté à l'Assemblée nationale, l'âge de la majorité dans la province de Québec passera de 21 à 18 ans à compter de 1972. La Loi 66 a été adoptée à l'unanimité.»

https://www.journaldemontreal.com/2009/06/10/un-crime-sans-victime
Un crime sans victime
RICHARD MARTINEAU
Mercredi, 10 juin 2009

Je n’en consomme pas ? De la drogue ? (je préfère le vin blanc)

Je n’en consomme pas (je préfère le vin blanc), et pourtant, donnez-moi une demi-heure, et je pourrai vous trouver tout ce que vous voulez.

C’est ce qu’on entend depuis des années:

«donnez-moi une demi-heure, et je pourrai vous trouver tout ce que vous voulez.»
«LA drogue y’en a partout»
C’est pas faux ! Avec 5 526 923 points de vente d’alcool pour environ 8 500 000 millions d’habitants.
Point de vente de drogues qui peuvent être près des écoles.

Le pusher, revendeur de la drogue consommé par 82% des 12 ans et plus c’est la SAQ et ils font aussi la livraison gratuite.
12 ans et plus car ce sont les parents qui décident de l'âge de consommation de son enfant de moins de 18 ans.

Les 15-24 ans sont les plus grands consommateurs, expérimentateurs, d’alcool et cannabis.

Pour l’alcool légal qui rend malade, accro, et tue chaque jours, c’est au parent de décider de l’âge de la consommation et avec son enfant de moins de 18 ans dont le cerveau ne sera pas complètement développé avant 25-30 ans, et cela sans risque de criminalisation. Jusqu’à 14 ans de prison pour le cannabis !

Pour le cannabis légal même si les 15-24 sont les plus grand consommateurs et expérimentateurs.
“Votre gouvernement” prohibitionniste conservateur, même pas progressiste, a choisi de les sacrifier pour continuer d’enrichir les organisations criminelles, dealmakers, avec 70% du marché, au dépend de la santé publique.
Pour l’orgueil, l’égo de Legault qui a peur d’envoyer le signal que c’est banal de consommer du cannabis sans dose mortelle avant 21 ans.

François Legault: «Je ne veux pas comme premier ministre du Québec envoyer le signal que c’est
banal de consommer du cannabis avant 21 ans.»
Legault sans masque, sans distanciation, le sourire aux lèvres trinquant avec Ford n'envoi pas le signal que l'alcool c'est banal, ni que c'est de l'incitation à boire ou ne pas respecter le port du masque et la distanciation ?
Legault protège le tabac et l'alcool (par acceptation culturelle seulement),
qui rendent malade et ont tué plus de 40 000 Québécois depuis leur élection.

«La peur à fait faire des affaires qui n’ont pas de crisse de bon sens !» Citation de Horacio Arruda

Ils sont moins arrogants depuis qu'ils n'ont plus leur surplus d'argent !

Pages

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.