Aide financière de 15,000.00 $ pour soigner la dépendance au cannabis

Aide financière pour soigner la dépendance au cannabis
Le 27 juin 2019 — Modifié à 15 h 50 min le 27 juin 2019
Temps de lecture : 30 s

Par Frederic Desjardins

Dans le cadre de la légalisation du cannabis, Ville de Saint-Georges et la MRC de Beauce-Sartigan ont chacune accordé une aide financière de 15 000 $ à La Croisée des chemins.

Cet argent aidera l’organisme à intensifier ses interventions de prévention et faciliter l’accès à son programme de thérapie aux personnes à faible revenu souffrant de dépendance.

«Depuis la légalisation du cannabis, nous observons une augmentation de la consommation chez les personnes utilisatrices avant la légalisation», dit Maryo Larouche (au centre), directeur général de La Croisée des chemins.

Sur la photo, il est entouré, de gauche à droite, par Mike Poulin, intervenant, Claude Morin, maire de Saint-Georges, Gérald Ouellet, président de La Croisée des chemins, et Normand Roy, préfet de la MRC de Beauce-Sartigan.

Commentaires

Une thérapie de 20 jours à 2,100.00 $

Les personnes qui ont des problèmes
ont besoin d'une aide immédiate et gratuite !

Pour le cannabis ce sont les profits de la SQDC
qui devaient servir à l'aide et la prévention.
La SQDC qui a enregistré des ventes avoisinant les 71 millions de dollars
au cours de ses six premiers mois d'existence.
Ce qui représente 30 % du marché.
Et laisse 70 % au marché au noir organisé.

Souhaitons que ce ne sera pas une autre promesse non tenue
comme le temps d'attente pour avoir un médecin de famille
qui prend plus de deux ans après l'inscription.
Ou le 90 minutes d'attente.

Donc avec le don de 15,000.00 $
ils pourraient aider 7 personnes à "faible revenus".

Ils ne donnent pas le nombre de récidives.

Objectifs à atteindre :
Tout au long du programme, le participant (e) recevra diverses notions thérapeutiques qui lui permettront d'identifier le niveau de gravité de sa dépendance (alcool, drogue, médicaments),

Alcool et médicaments lequel n’est pas une drogue ?

Drogue pour eux comprend seulement les produits intoxicants illicites ?

Pourtant plusieurs d'entre eux, comme des hallucinogènes, LSD, Champignons etc.,
ne créent pas de dépendance physique.
Contrairement aux opioïdes, antidépresseurs, etc.
Dont les effets secondaires indésirables de certains comprennent:
Des idées suicidaires ou d'homicide omniprésentes…

Quelle différence entre dépendance et addiction ?

On parle de dépendance
lorsqu'on souffre du syndrome de sevrage à l'arrêt brusque de la consommation.
Alors que l'addiction
est la consommation excessive d'une substance, en dépit des conséquences néfastes.
Les opiacés entraînent à la fois dépendance et addiction,
alors que la cocaïne ne provoque que l'addiction.

https://www.croiseedeschemins.ca/programmes

Programme de thérapie

Volet 1 : thérapie interne de 20 jours (en continu)
Coût : 2 100 $ *
*S’il y a arrêt du séjour, le remboursement sera effectué pour la partie non utilisée.

*Pour les personnes bénéficiaires de l'aide sociale, il n'y a aucuns frais à payer, puisque suite à une entente spécifique avec le MESS ( le ministère de l'emploi et de la solidarité sociale), le MSSS (ministère de la santé et des services sociaux) et les RHD (ressources d'hébergement en dépendance), l'ensemble des frais sont remboursés au RHD, par ces deux ministères.

Critères d'exclusion:

- État d'intoxication

- Si problèmes concomitants dépendance/santé mentale

- Si problème de justice en cours

- Si prescription de cannabis

- Client (e) sous traitement méthadone

- Si idées suicidaires ou d'homicide omniprésentes

- Si incapacité due à une instabilité émotive ou mentale

- Si la personne n'est pas autonome

Pages

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.