Les étudiants-athlètes canadiens ne seront plus testés pour le cannabis

Avec la légalisation de la marijuana au Canada il y a deux ans, Luke a déclaré que c'était le moment opportun pour prendre la décision d'arrêter le dépistage de la drogue.

Alex McComb, rédacteur sportif . Il y a 16 heures
Le Centre canadien pour l'éthique dans le sport cessera de dépister les étudiants-athlètes pour le cannabis dans U Sports et l'Association canadienne du sport collégial, permettant aux athlètes d'être testés positifs pendant les mois de compétition sans pénalité.

Cependant, le nouveau changement de politique de l'été ne s'applique pas aux étudiants-athlètes de U Sports et de l'ACSC qui concourent également au niveau national au cours de leur carrière collégiale. Ainsi, les étudiants-athlètes inclus dans le bassin national d'athlètes de leur sport, participant à un événement non-U Sports ou non-ACSC ou assistant à un événement international où le CCES n'a pas compétence, peuvent toujours être soumis à un dépistage du cannabis.

Avec la légalisation de la marijuana au Canada il y a deux ans, Luke a déclaré que c'était le moment opportun pour prendre la décision d'arrêter le dépistage de la drogue.

Le CCES n'a pas reçu beaucoup de commentaires de la communauté sportive canadienne concernant le nouveau changement de politique - cependant, Luke a dit que le peu de réponse qu'ils ont reçu a été positif.

Le CCES affirme qu'il continuera de s'adapter à l'évolution du paysage sportif au Canada à l'avenir. L'organisation a informé les équipes membres de U Sports et de l'ACSC des changements à ses cours d'éducation sur les drogues et d'autres ressources que le CCES offre aux étudiants-athlètes.

«Le programme d'apprentissage obligatoire pour les étudiants athlètes a été révisé pour les informer de ce changement», a expliqué Luke, se référant au cours d'éducation antidrogue de pré-saison que les étudiants-athlètes doivent suivre chaque année avant le début de la saison régulière. «Nous avons publié des notes consultatives et d'autres ressources afin que les gens soient bien informés du changement.»

Luke a déclaré que le CCES continuera à surveiller les sports collégiaux canadiens pour voir s'ils apporteront d'autres changements.

Pour le moment, le CCES ne s'attend pas à changer la politique pour les étudiants-athlètes de U Sports et de l'ACSC qui concourent également au niveau national, car ils continueront d'être soumis à un dépistage du cannabis en compétition.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.