Un élève s’est volontairement intoxiqué avec des jujubes, identiques aux «gummy bear», infusés au THC. Le sergent Daniel Thibodeau, porte-parole de la SQ parle par expérience ou lecture de propagande ? Genre grossir les seins...

Un élève s’est volontairement intoxiqué avec des jujubes, identiques aux «gummy bear», infusés au THC. Le sergent Daniel Thibodeau, porte-parole de la SQ parle par expérience ou lecture de propagande ? Genre grossir les seins...

La SQ c'est la répression !
Elle n'a pas à s'occuper des problèmes de santé publique ni d'aller faire de l'intimidation dans les écoles...

http://www.tvanouvelles.ca/2018/04/26/des-jujubes-contamines-au-thc-deco...

Un élève intoxiqué avec des jujubes contaminés au THC
Caroline Lepage | Journal de Montréal

| Publié le 26 avril 2018 à 13:59 - Mis à jour le 26 avril 2018 à 14:35

La santé publique a sonné l’alarme, jeudi, après qu’un élève se soit volontairement intoxiqué à son école avec des jujubes en forme d’oursons contaminés au THC.

Le 18 avril dernier, un élève de la polyvalente L’Escale d’Asbestos s’est volontairement intoxiqué avec des oursons en jujube qui avaient été contaminés au THC, une substance que l’on retrouve dans le cannabis.

Selon Daniel Thibodeau, porte-parole de la Sûreté du Québec, l’adolescent aurait subi des effets indésirables, sans conséquence grave pour sa santé.

Identiques

Alertés par la direction de l’école, la SQ a ouvert une enquête et la Direction de la santé publique de l’Estrie a fait analyser les oursons saisis qui, à l’œil nu, semblent identiques aux «gummy bear» vendus dans les commerces.

«Ça rend ça très attractif», déplore la directrice de la santé publique de l’Estrie, Dr Mélissa Généreux.

Toutefois, la concentration de THC dans les oursons saisis est telle que l’absorption d’un jujube ou deux suffit pour s’intoxiquer. Le consommateur peut alors ressentir des symptômes inhabituels, comme de l’agitation, de la confusion, de la somnolence ou un sentiment de légèreté.

Mercredi, la Direction de la santé publique a envoyé une lettre aux parents de tous les élèves qui fréquentent les écoles de la Commission scolaire des Sommets pour les informer de la présence de tels jujubes dans la région d’Asbestos.

Dr Généreux les invite à rester prudents, pour éviter notamment que ces jujubes contaminés se retrouvent entre les mains de jeunes enfants.

Effets accentués

Selon le sergent Thibodeau, le fait d’absorber du THC par voie orale, au lieu de le fumer, procure des effets accentués et prolongés qui peuvent même surprendre les consommateurs réguliers de cannabis.

«Ça frappe beaucoup plus», précise-t-il.

La SQ a déjà saisi des jujubes semblables dans le passé, au Québec. Selon Dr Généreux, leur présence en milieu scolaire en Estrie serait un phénomène nouveau.

En cas d’intoxication, elle invite les gens à communiquer avec le service Info-Santé.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.