France. "La politique actuelle de prohibition est un échec absolu, nous sommes un des pays qui consomme le plus",

Forums: 

Zappiste: mettre fin à la guerre, croisade moraliste, aux consommateurs et autoproducteurs de cannabis serait admettre qu'ils ont menti et que les ouailles ont accepté d'être gavées, entubés, de ces mensonges.

Y'a rien à craindre pour ces menteurs et leurs supos !

Ici au Québec et au Canada L'Ass. Des Chefs de police et celle des policiers et policières ont du admettre qu'ils avaient menti et qu'il était possible de consommer du cannabis sans en abuser comme pour l'alcool. Ils n'ont pas été congédiés ni sanctionnés pour ces mensonges propagandistes, terroristes, dans le but d'obtenir plus d'argent pour la répression, la guerre perdue.

Ils ont aussi menti lors du comité spécial du sénat sur les drogues illicites !

http://www.parl.gc.ca/Content/SEN/Committee/371/ille/11eva-f.htm?Languag...

Délibérations du comité spécial sur les
drogues illicites
Fascicule 11 - Témoignages pour la séance de l'avant-midi

Extrait:

Malheureusement, j'ai remarqué que l'Association canadienne des policiers avait produit un rapport qui présentait les faits - je regrette de le dire - de façon tout à fait inexacte. Je ne dis pas cela parce que je suis Néerlandais. Vous pourrez aussi poser la question à des scientifiques. Ces tendances et ces conclusions générales sont fiables.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/07/01/97001-20120701FILWWW00222-p...

Placé: "prohiber le cannabis, un échec"
AFP Mis à jour le 01/07/2012 à 20:24 | publié le 01/07/2012 à 20:17

Jean-Vincent Placé, président du groupe EELV au Sénat, a estimé ce soir que la "prohibition" du cannabis était "un échec absolu", la France étant un des pays où ce produit est le plus consommé.

"Pour ma part, je n'en ai jamais fumé, alors je suis très à l'aise", a observé l'élu de l'Essonne, interrogé sur le tollé soulevé par la ministre écologiste Cécile Duflot, réaffirmant son position en faveur de la dépénalisation.

Jean-Vincent Placé a estimé que la position de son parti était "moins révolutionnaire que celle de Daniel Vaillant", ancien ministre de l'Intérieur de Lionel Jospin "qui propose carrément une filière publique de production et distribution façon régie de tabac".

"La politique actuelle de prohibition est un échec absolu, nous sommes un des pays qui consomme le plus", a dit Jean-Vincent Placé en soulignant les problèmes de santé publique et aussi "la délinquance que cela produit", et qui est "catastrophique à tous points de vue".

Commentaires

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.