Le parti de la Criminalisation des Adultes Québécois

La SQDC perçoit des revenus de taxes à la consommation et d'accise, estimés à 195,4 millions de dollars canadiens. Environ 139 millions de dollars vont au gouvernement du Québec et 56,4 millions de dollars au gouvernement fédéral.

La CAQ de la future république Canadienne du Québec
fourni plus de 20 millions $ trimestres, non taxées à 9,975%, aux organisations criminelles !
10% de 20 millions $ c'est 2 millions $ trimestre.

Rappelons que la CAQ ne fourni pas 20 millions trimestre aux banques alimentaires même si plus de 600 000 Québécois ont recours à l'aide alimentaire mensuellement et alors que la SQDC et les organisations criminelles engrangent des millions trimestre de profits.
https://banquesalimentaires.org/plus-de-600-000-quebecois-se-tournent-ch...

Banques alimentaires La faim continue de progresser au Québec
https://www.lapresse.ca/actualites/2021-10-28/banques-alimentaires/la-fa...

Selon Tonton Lionel Carmant la SQDC a récupéré 50% du marché du cannabis.

Sans les 18-21 ans le plus grand nombre de consommateurs exclus du cannabis du Québec.

Qui ont accès aux produits légaux aux 18-19 ans des autres provinces qui ont harmonisé.
Et même illégalement au cannabis SQDC avec la création d'un nouveau marché illicite.
Des produits non contaminés et réglementés, en étant renseignés sur leur puissance.

50% du marché des 21 ans et plus !
Donc le marché illicite du Québec vend exactement le même nombre de grammes que la SQDC.
Mais fait beaucoup plus de profits et sans avoir à suivre les restrictions de santé Canada.
Avec les moins de 21 ans du Québec !

En passant. Les provinces qui ont harmonisé, accepté la culture perso, la vente par le privé,
fourni des endroits de consommation peuvent se vanter d'avoir 50% du marché.

« Profits réinvesti, principalement dans les efforts de prévention et "la recherche liés au cannabis" »

Mettre en contact les adultes de 18-21 ans avec les organisations criminelles n'est pas de la prévention !
Sauf pour 37,4 % de la populace.

Rappelons que la CAQ qui fourni 20 millions $ trimestre non taxés au marché illicite.
Ne fournira que "jusqu'à" 10 millions $ pour la recherche (de chercheurs indépendant$).

Carmant prétendant irrationnellement que la SQDC a 50% du marché illicite
et qu'avec ces "jusqu'à" 10 millions $ le Québec deviendra le leader mondial en recherche.

Lui qui n'exige pas le remboursement du cannabis thérapeutique efficace trop dispendieux
qu'il prescrit, laissant souffrir et mourir les Québécois des enfants jusqu'aux aînés.

À ce jour le leader mondial en résultats de recherches sur des humains, double aveugle
à qui on a fourni des cannabis à différents taux de CBD et THC suivi de tests cognitifs est Israël.

Carmant n'est ni un chercheur, ni un trouveur !
Il est loin d'être un Raphael Mechoulam, un chimiste israélien,
connu pour avoir isolé en 1964 des cannabinoïdes du cannabis.

Le caqueteur suprême qui nous a déjà menti a osé prétendre qu'il était pour l'éducation.
Alors qu'il a criminalisé au lieu d'éduquer les adultes légaux de 18-21 ans.

Pour le cannabis bénin non mortel seulement.
Pas pour le tabac et l'alcool cancérigènes et mortels qu'il protège et incite.
Qui a laissé ces industries tuer plus de 65,000 Québécois en 3 ans de pouvoir.
Qui laisse les industries polluantes dangereuses rendre malade et tuer.
Industries qu'il veut récompenser, compenser.

La SQDC est le monopole gouvernemental québécois de grossiste et de détaillant de cannabis. Contrairement à l'Ontario, le Québec n'autorise pas les magasins de cannabis privés, choisissant plutôt d'employer un monopole gouvernemental sur toutes les ventes au détail, y compris en ligne.

Les entreprises de cannabis appartenant au gouvernement remettent leurs bénéfices à leurs provinces respectives.

Dans le cas de la SQDC, tous les revenus après frais sont entièrement remis au ministère des Finances sous forme de dividende.

Le dividende est ensuite réinvesti, principalement dans les efforts de prévention et la recherche liés au cannabis, selon le rapport annuel de la SQDC.

De plus, la SQDC perçoit des revenus de taxes à la consommation et d'accise, estimés à 195,4 millions de dollars canadiens. Environ 139 millions de dollars vont au gouvernement du Québec et 56,4 millions de dollars au gouvernement fédéral.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.