Faut pas charrier et arrêter de terroriser !

« des études précédentes ont démontré "qu’une seule dose d’opioïdes" augmente le risque futur de dépendance et de surdose. » ???

Faut pas charrier et arrêter de terroriser !

Quel gouvernement a autorisé des recherches sur des humains, des jeunes, pour les opiacés ?

DES études ! ?
Sur des animaux ou selon des sondages d’opinions appelés études ?
Qui sont aussi peu fiable l'une que l'autre pour les humains ?

Ou sur des humains.
A qui on a fourni des opioïdes à différents taux/puissance et un placébo pendant toute l’étude ?
Suivi de tests cognitifs ? Et recherches répétées par des chercheurs indépendants ?

Quel sera la réaction d’un aîné qu’on a terrorisé avec le cannabis bénin non mortel
quand on lui proposera un mélange fentanyl un fléau mortel médiatisé et du valium ?

Ex: Pour une colonoscopie longue il vous offrent un mélange fentanyl* et du valium.
De combien cette dose unique d’opioïdes augmente le risque futur de dépendance et de surdose ?

Des personnes dont j’ai fait parti ont eu accès à un appareil d’auto injection de morphine*.
Plus d’une injection par jour ! J'ai détesté l'effet légumisant.
Quels sont, ont été, les risques futurs de dépendance et de surdose pour ces personnes ?

Les comprimés antidouleurs augmentent le risque futur de dépendance et de surdose !

Des malades portent des tampons/patches de fentanyl à dissolution lente.
Est-ce qu’ils augmente leur risque futur de dépendance et de surdose ?

Ex: De nombreuses personnes atteintes de maladies inflammatoires de l’intestin (MII) ressentent des douleurs. En fait, les recherches montrent que jusqu’à 70 % des personnes ressentent des symptômes de douleur pendant une poussée et que 20 à 30 % d’entre elles ressentent une douleur continue pendant les périodes de rémission. La douleur peut affecter gravement la qualité de vie et la santé mentale. Il est donc vital d’en déterminer les causes, de comprendre comment les personnes atteintes de MII ressentent la douleur et de découvrir des moyens de la gérer efficacement.

* La morphine et les opiacés sont utilisés dans le cadre du traitement des dyspnées d'étiologies variées, d'origine cancéreuses ou non cancéreuses, notamment en soins palliatifs ou dans le cadre des soins en fin de vie.

Le cannabis thérapeutique efficace légal seulement dans le cadre des soins en fin de vie.
N'est pas remboursé !

* Le fentanyl est un opioïde très puissant qui est environ 100 fois plus toxique que la morphine.
Le but du mélange c'est de fournir une expérience agréable contrôlée.
Le fentanyl est utilisé pour son effet antidouleur de courte durée ce qui évite la perte de temps en salle de réveil.
Le valium c'est pour mettre du slack dans l'mou en regardant la lumière au bout du tunnel sur le moniteur.

« La prescription d’opioïdes, à pochetée et répétition par des médecins/psychiatres compte parmi les facteurs historiques qui ont contribué à la crise. »

Ainsi qu'à l'enrichissement de pharmaceutique$ et de médecin$/psychiatre$ corruptibles, violeurs de serment.

Les Responsables doivent rendre compte de leur politique, et doivent réparer les dommages qu'il ont causés !

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.