Combien d’autres contaminations depuis un mois ?

Pour les opioïdes
La situation n’a jamais été aussi URGENTE ! Dit la santé publique !
Solution:
Formations de comités ! Perte de vies journalières, de temps, d'argents !
« L'exemption demandée par la province doit encore être examinée par le gouvernement fédéral et Santé Canada. »
https://blocpot.qc.ca/fr/comment/18408#comment-18408

Parler ne fait pas cuire le riz !
Ne change rien aux méfaits mortels journaliers, évitables, dits urgents !
Ce n'est qu'un passe temps inefficace comme:
la prière, les bons vœux, le croisement des doigts, les promesses électoralistes, les faux espoirs.

Combien d’autres contaminations depuis un mois ?

La Santé publique et des experts sont très préoccupés après une surdose.
Parler ne fait pas cuire le riz !

"Celui qui contrôle la peur des gens devient le maître de leurs âmes". Citation de Nicolas Machiavel.

"La peur à fait faire des affaires qui n’ont pas de crisse de bon sens !" Citation de Horacio Arruda de la CAQ.

Combien d’autres contaminations depuis un mois ?
Après : L’ Alerte de surdose ?

Et pour: du fentanyl qui pouvait se trouver dans le crack ?
Plus récemment, Le Journal rapportait que de la cocaïne coupée avec des cathinones,
aussi appelées « sels de bain » (FAUX cannabis),
qui circulait depuis quelques semaines dans la métropole québécoise ?

Il se pourrait que !
N’est pas une conclusion scientifique acceptable !

C’est comme utiliser: ça pourrait être pire !
On peut l’utiliser pour n’importe quoi n’importe qui !
Sans avoir à payer pour des chercheurs !

Depuis un mois de préoccupation après une surdose:

Combien d’autre contamination très préoccupantes après UNE surdose, depuis, après un mois ?
Par de la marijuana achetée illégalement contaminée et qui “aurait provoqué” un arrêt respiratoire ?

Il s’agit d’un cas exceptionnel, ajoute le professeur en inadaptation psychosociale et toxicomanie à l’Université de Montréal Jean-Sébastien Fallu.

« C’est très bien documenté qu’il y a [de la marijuana] contaminée, pas aux opioïdes, mais par exemple avec de la moisissure *, des engrais chimiques en grande quantité, des métaux lourds, des insecticides », énumère-t-il.

Pouvoir sentir et voir les fleurs (toucher et essayer sur le marché illicite de cannabis)
facilite la détection des moisissures et la combustion, les cendres permettent la détection des engrais chimiques !
Sans être un BudTender !

« Pour repérer si ta marijuana est atteinte par le champignon, tu devrais regarder sa couleur, son odeur.
Si ses tons sont gris ou bruns, il y a de fortes chances que la fleur soit contaminée. »

A quand remonte la dernière documentation, les statistiques, très bien documentés, des saisies sur la contamination du cannabis, illégal, avec, par de la moisissure, des engrais chimiques en grande quantité, des métaux lourds, des insecticides ?

Saisies dont nous ne voyons jamais le produit. Que les autopatrouilles et les patches de la SQ.
Ils ne donnent même pas les taux de THC des cannabis saisis. Car nous saurions si ils nous ont menti !

Combien de morts avérées pour du cannabis contaminé avec de la moisissure, des engrais chimiques en grande quantité, des métaux lourds, des insecticides ?

Une trop grande quantité d'engrais chimiques va tuer la plante, ne sera pas bénéfique !
Tirer sur la plante pour qu'elle grandisse plus vite aussi.

Un amateur sait qu'il est plus facile de gérer un manque d'engrais
qu'un excès d'engrais chimiques qui prendra des semaines à disparaitre.

L’option sanitaire, acheter du cannabis et des concentrés légaux d’autres provinces approuvé par santé Canada !
Qui ont plein de variétés, de très bas prix compétitifs, la fidélisation avec des rabais, des échantillons, etc.
Ce que ton fournisseur fait peut-être déjà ! Et/ou avec le cannabis SQDC ?

Ou acheter d'un amateur cannaphiles auto producteur.

2017: Cannabis au Fentanyl
Lucie Charlebois, la ministre responsable du dossier weed/cannabis dans le cabinet de Philippe Couillard,

par Philippe Gohier
21 novembre 2017, 8:49pm

« Il y en a qui auraient commencé à intégrer du fentanyl dans le pot… c’est vraiment inquiétant. »

Euh… non.
Santé Canada s’est d’ailleurs penché sur la question l’été dernier, lorsque des rumeurs à cet effet se sont mises à circuler en Ontario, et n’a trouvé aucune trace de fentanyl dans le weed dans les échantillons qui lui ont été envoyés, selon Radio-Canada.

L’an dernier, à Vancouver, la police locale a eu à déboulonner le même mythe.

Ce n’est que la plus récente mutation du mythe selon lequel des revendeurs chercheraient absolument à donner – gratuitement! – un produit qu’ils pourraient autrement vendre, afin de s’assurer qu’il soit consommé par des acheteurs qui n’en veulent même pas.

* Moisissures
L'oïdium touche la plante seulement
https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1039572/un-ancien-employe-dorganigr...

Effets minimes
Selon David Joly, l'oïdium touche la plante seulement. Les effets sur le corps humain sont minimes. « Je n'ai jamais entendu parler de problème pour la santé humaine. L'oïdium appartient à une famille de champignons qui sont des agents pathogènes de plantes uniquement, donc ça ne cause pas de problème à l'extérieur des plantes. »

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1143293/cannabis-pot-suspension-bon...
Du cannabis contaminé mène à l'arrêt des activités d'un producteur
Les produits ne respectent pas les limites en matière de contaminants chimiques et microbiens.

https://www.narcity.com/fr/il-affirme-quil-a-achet-du-cannabis-moisi--la...
Un Québécois achète du cannabis à la SQDC et affirme quelques heures après qu'il est moisi
Les conséquences sur la santé peuvent être dangereuses.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.