J'ajoute un taux égal en THC et CBD

Suite à une conclusion de recherche longitudinale scientifique sur des humains.

Taux égal en THC et CBD
Les conclusions de recherche sur des humains, double aveugle avec placébo suivi de tests cognitifs en Israël ont prouvé que des taux égaux en THC et CBD, peu importe l'usage, thérapeutique et récréatif, vont éviter une anxiété potentielle, une paranoïa ou une instabilité physique pour une minorité de consommateurs, principalement des néo-consommateurs vierge ou qui ont déjà eu une expérience désagréable. Rappelons que les effets indésirables sont temporaires.

Selon les mêmes recherches en Israël
L’effet moyen obtenu en fumant du cannabis dure environ 1-2 heures, la deuxième heure étant plutôt une phase de descente. Les consommateurs ont tendance à atteindre le pic des effets aux alentours des 30 minutes.

Des charlatans et médecins/psychiatres dépendant$ qui manipulent les informations vont faire planer l'idée que les effets des cannabis ont une durée de 24 heures après avoir été vapoté/fumé alors que ce sont des résidus qui peuvent être détectés. Résidus qui peuvent être détectés jusqu'à 90 jours plus tard.

Pour une personne qui souffre il faut un effet rapide en quelques secondes ce que le cannabis permet !
Une publicité d'acétaminophène se vante de faire effet en seulement 15 minutes ?
Avec comme effets secondaire: enflure, de la douleur ou de la sensibilité à la partie supérieure de l'abdomen ou à l'estomac; de la nausée ou des vomissements; une perte de l'appétit; une sudation accrue.

Recherche en Israël Vs les médecins/psychiatres prohibitionnistes dépendants du Québec !
Contrairement aux compilations de sondages d'opinions, négatifs, peu fiable, non scientifique, des associations de médecins/psychiatres du Québec cannaphobes dépendants qui ont appuyé la CAQ qui ont servi à la criminalisation sans preuve scientifique, des adultes de 18-21 ans et leur sacrifice aux organisations criminelles. Pour protéger leur santé physique et mentale !

Un bon parent sain de corps et d'esprit va-t-il laisser son adulte légal de 18 ans être criminalisé, sans preuve scientifique, et sacrifié aux mains et produits des organisations criminelles pour satisfaire l'orgueil de l'auto-proclamé dealmaker et la dépendance des médecins/psychiatres pro-médoc$, cannaphobes, qui ont menti?

Le Collège des médecins est l'ordre professionnel des médecins québécois.
Sa mission : Une médecine de qualité au service du public. ?
En quoi criminaliser et sacrifier des adultes de 18-21 ans aux organisations criminelles, sans preuve scientifique participe à la mission d'une médecine de qualité au service du public, qualité de la Santé publique, et de la réduction des méfaits sur la santé physique et mentale ?

Les Responsables doivent rendre compte de leur politique, et doivent réparer les dommages qu'il ont causés !

Le but des recherches en Israël est de procurer une expérience agréable sans discriminer sur l'âge, l'usage !
Contrairement au Québec ils ont harmonisé l'âge d'achat, possession, de consommation, production perso avec le tabac et l'alcool un dépresseur comme l'héroïne.

En Israël ils ne prescrivent pas de cannabis aux personnes avec des problèmes ou antécédents familiaux, environnementaux, de schizophrénie, maladies mentales.

Le Xanax (benzodiazépine*) ou le Valium (benzodiazépine) peuvent interagir avec la marijuana pour provoquer une léthargie intense, et le mélange avec du Prozac ( médicaments appelés inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine (ISRS). ) peut provoquer de l'irritabilité et de l'agitation.

* Les benzodiazépines sont généralement prescrites pour soulager l'anxiété, le stress ou l'insomnie.
Si elles soulagent ces symptômes, elles n'en traitent pas pour autant les causes.
Les benzodiazépines ne traitent pas non plus une dépression.

(Le CBD sans effet psychotrope est connu pour ses effets antiépileptiques et anxiolytiques appuyés par des preuves cliniques et précliniques. Plusieurs études ont également mis en évidence des effets anti-inflammatoires, immunomodulateurs, antipsychotiques et neuroprotecteurs. Effets secondaires rares et bénins comme la diarrhée et la fatigue chez certaines personnes.) Bon à savoir pour les consommateurs d'opiacés qui causent la constipation.

L’OMS a classé le CBD comme sûre. Elle a ainsi permis de garantir une fois pour toutes que le CBD n’est plus perçue comme une drogue dangereuse. Le cannabinoïde n’a pas de potentiel d’abus et ne cause aucun dommage. Par conséquent, il n’est plus représenté dans aucune catégorie.

A vous de choisir !

SITUATIONS À RISQUE OU DÉCONSEILLÉES
Les benzodiazépines sont contre-indiquées chez les sujets présentant une insuffisance respiratoire sévère, une myasthénie

PRÉCAUTIONS D’EMPLOI
La durée globale du traitement ne doit pas excéder en général 8 à 12 semaines, y compris la période de réduction de la posologie, nécessaire pour éviter les phénomènes de rebond afin d’éviter la survenue d'une dépendance physique ou psychique avec les benzodiazépines. En raison d’un risque d’abus, la prescription du clorazépate dipotassique (dosage 50 mg) est soumis aux modalités de prescription des stupéfiants (JO du 8 janvier 2004). Aussi est-il préconisé d’instaurer un contrat thérapeutique avec le patient notamment les plus à risque (antécédents d’alcoolisme ou autres dépendances). Les conducteurs de véhicules et utilisateurs de machines doivent être informés et sensibilisés au risque possible de somnolence, aux conséquences potentiellement dramatiques.

L’absorption de boissons alcoolisées est formellement déconseillée au cours du traitement.

EFFETS INDÉSIRABLES
Outre la sédation qui peut revêtir une symptomatologie variée (cf. points essentiels), les effets indésirables des benzodiazépines sont dominés par des troubles mnésiques et le risque de dépendance en cas de non respect de la durée de prescription de ces molécules.

- Troubles mnésiques
Comme nous l’avons vu, les benzodiazépines ont un effet amnésiant en aigu, effet utilisé en thérapeutique dans la prémédication.
Cet effet peut cependant devenir gênant en dehors de ces circonstances.
Il s’agit essentiellement d’une amnésie antérograde qui survient surtout à des doses élevées, dans les heures qui suivent la prise du médicament.

Les personnes âgées sont particulièrement sensibles à cet effet. Des cas de complications médico-légales (problèmes de soumission médicamenteuse) de ces amnésies ont été signalés.

-Tolérance et Dépendance aux benzodiazépines
La prise prolongée de benzodiazépines expose les patients à un risque de dépendance même lors de l’utilisation de doses thérapeutiques.

Ce risque a été évalué à 10% si la durée du traitement est inférieure à 1 an et à 25-50% si sa durée dépasse 1 an.

La dépendance aux benzodiazépines se manifeste par une dépendance psychique (développement d’une anxiété anticipatoire à la perspective de l’interruption du traitement) et d’une dépendance physique.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.