Expliquer pourquoi les adultes de 18 ans ont été criminalisés

Pourquoi ils ont le droit, ont le cerveau suffisamment développé, sont assez intelligents, responsables, à 18 ans,
pour acheter, posséder, produire du tabac et consommer, bonus pour l'alcool un dépresseur, à partir de 8 ans ?

Copinage ?

Ces drogues dures des industries* de l'alcool et du tabac protégés par la CAQ tuent légalement par acceptabilité sociale culturelle plus de 15 000 Québécois annuellement en plus des maladies physiques et mentales, accessible légalement à partir de 18 ans ? 82% des Québécois de 12 ans et plus consomment de l'alcool un dépresseur !

Plus de 15 000 morts prématurées évitables acceptables, plus de 40 par jour !
Les campagnes de terreur, de prévention d'éducation sont elles plus efficaces que la criminalisation arbitraire ?

Expliquer pourquoi la majorité des autres Canadien ont le droit à l'âge adulte légal d'acheter, posséder consommer et produire leur cannabis légal ?

Le droit de voir et humer les cannabis, comme sur le marché organisé, au lieu de ne voir que des contenants comme c'est le cas pour les près de 60 succursales de la SQDC.

En quoi le sacrifice des 12-21 ans aux organisations criminelles est une réduction des méfaits ?
En quoi cela est une preuve de Justice égale pour tous les Québécois, d'intelligence ?

Question à poser aussi aux associations de médecins/psychiatres qui ont appuyé sans preuve scientifique la criminalisation arbitraire des 18-21 ans et les mettre en contact avec les organisations criminelles.
En quoi cette criminalisation cette mise en contact avec les organisations criminelles et leurs nombreux produits, autres que le cannabis, contaminés, non réglementés, sans être renseignés sur leur puissance est un bienfait pour la Santé publique qui dépasse les méfaits sur la santé physique et mentale ?

* Protéger les riches amis dealmakers même si les méfaits mortels de leurs drogues dépassent les bienfaits sociaux, économiques, sanitaires, écologiques !

Enquête canadienne sur le cannabis (ECC) de 2018 (2e édition)

Selon l’Enquête canadienne sur le cannabis (ECC) de 2018 (2e édition) qui vise à obtenir des renseignements plus complets sur la consommation de cannabis que l’ECTAD, 22 % des répondants avaient rapporté avoir consommé du cannabis au cours des 12 derniers mois. Parmi ceux-ci, 55 % l’avaient fait moins de quatre jours par mois, alors que 19 % l’avaient fait quotidiennement. De plus, 89 % l’avaient consommé en le fumant, 42 % en l’ingérant dans des aliments et 40 % en le vapotant (4).

Au Québec : consommation
Statistique 2018 avant la prohibition de la CAQ
Pourcentage de consommateurs:
Les 15-17 ans (31,0%) - Les 18-24 ans (41,7%).

Intéressant !
Les 15-24 ans représente 72% des consommateurs illégaux de cannabis !

Donc au Québec prohibitionniste l'autoproclamé dealmaker qui a criminalisé arbitrairement les 18-21 ans a choisi de sacrifier, laisser 72% des consommateurs au marché illicite et des millions semaine ?

François Legault*: « C’est clair, je ne me conte pas d’histoires. Des jeunes de 18 à 21 ans vont aller sur le marché noir acheter du cannabis. Mais je ne veux pas être connu comme le premier ministre du Québec à envoyer le signal que c’est banal de consommer du cannabis avant 21 ans. »

Au Québec prohibitionniste on remplace 15-24 par 15-21 ans et on obtient le même pourcentage de 72%.
Car il faut ajouter les 12-15 ans qui ne faisaient pas parti de ce sondage.
12-15 ans qui ne sont malheureusement pas ciblés par les dispendieuses campagnes publicitaires.
Ni les 8 ans et plus qui ont droit à la consommation légale d'alcool sans criminalisation ni de leur parent ?

« Selon David Décary-Hétu professeur à l’École de criminologie. Le gouvernement Legault doit absolument revenir sur sa décision d’interdire la marijuana aux 18 à 21 ans. » https://www.daviddh.com/

* François Legault
Ils nous faut plus de riches dealmakers comme PF même si ils ne respectent pas la loi les règles.

Être plus sévère envers les consommateurs de cannabis ça va:
jusqu'à 14 ans de prison pour un parent qui consomme du cannabis légal avec son adulte légal de 18 ans !

Gandhi et Martin Luther King sont d'accord pour affirmer qu'il est nécessaire de désobéir aux lois injustes, puisque, d'après Gandhi, « la désobéissance civile est le droit le plus imprescriptible de tout citoyen ».

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.