Vente libre de dépresseurs. Merci la CAQ, SAQ et Éduc’alcool !

Vente libre de dépresseurs. Merci la CAQ, SAQ et Éduc’alcool !

Remarquez que c'est dans la chronique "Populaire" et non pas dans "Santé" !

«L’alcool est un dépresseur du système nerveux central.» (Le Virage)

«Il y a toujours plus de 8 Québécois sur 10 qui consomment de l'alcool»(Éduc’alcool)

Avec 80 % de consommateurs de dépresseurs, d’alcools,
c'est logique qu’il y ait autant de demande pour des antidépresseurs.

80 % de consommateurs
ce n’est pas un problème pour Carmant et ses amis pushers de drogues dures
qui rendent accros et parfois donnent des idées suicidaires.

La preuve étant que la CAQ n’a pas osé toucher à l’alcool et le tabac qui tuent et rende malade
pour ne pas perdre leur élection, pas pour la Santé publique.

Ils n’ont pas suggéré ni imposé des restrictions comme
changer l'âge pour l’achat et la consommation pour les deux.
Ni interdit la production personnelle excessive.

«En 2003, le gouvernement provincial a racheté les permis de production de tabac
pour aider les producteurs délaissés par les entreprises.»

Les policiers et policières ne parlent pas de prescriptions trop permissives ?
Lors d'interceptions vérification ils y a plus de consommateurs de GHB
(drogue du violeur comme l'alcool) que de consommateurs de cannabis.

«Les médecins agissent «au meilleur de leur connaissance», disent les omnipraticiens»

Le "meilleur de leur connaissance" c'est dangereux pour la Santé publique.
Ils ont diabolisé le cannabis et ses consommateurs en se basant sur des sondages d'opinions
et/ou des recherches sur des animaux,
pas sur les faits scientifiques connus depuis des dizaines d'années.
Qui se retrouvent dans les deux meilleures commissions d'enquête sur le cannabis.

Le cannabis médicinal est légal depuis 12 ans et les humains consommateurs de cannabis
et concentrés à haute teneur en THC ne sont pas devenu des junkies.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.