Ce qu'il laisse en plan Alain Brunet l'ex "grand" patron

CE QU’IL LAISSE EN PLAN
Le grand patron de la Société québécoise du cannabis (SQDC), Alain Brunet
Des succursales mal préparées pour répondre à la demande
Des ruptures de stock
Un réseau limité à quelques succursales
Des employés formés qui attendent de nouvelles succursales
Des demandes d’accréditation syndicale
Des employés se tournent les pouces en attendant les commandes
Les nombreuses ruptures de stock dans les magasins de la Société québécoise du cannabis (SQDC) forcent certains employés à se tourner les pouces.

Et: être incapable maintenant de respecter des délais de livraison de moins de cinq jours au Québec.

https://www.journaldequebec.com/2018/04/11/la-saq-veut-que-son-cannabis-...

Pascal Dugas Bourdon
Mercredi, 11 avril 2018 05:00

La future Société québécoise du Cannabis (SQDC) exigera que ses produits soient livrés à domicile en moins de 48 heures et que la personne qui reçoit le colis soit «cartée» systématiquement.

La SQDC pour le moment c'est la SDC de Q !

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.