Les habitants du Wisconsin traversent la frontière de l'État pour l’achat de marijuana

le Wisconsin est presque entièrement entouré d'États qui ont assoupli leurs réglementations sur le cannabis.

Les habitants du Wisconsin traversent la frontière de l'État pour l’achat de marijuana
Wisconsinites cross the state border for marijuana sales
WXPR | Par Hannah Davis
Publié le 26 septembre 2023 à 5h33 HAC
Facebook
Twitter
LinkedIn
E-mail

ÉCOUTER•1H30

Avec la légalisation de la marijuana récréative au Minnesota en août, le Wisconsin est presque entièrement entouré d'États qui ont assoupli leurs réglementations sur le cannabis.

La marijuana est désormais légale dans le Michigan, l'Illinois et le Minnesota.

Mais ici, dans l’État de Badger, les républicains ont à plusieurs reprises rejeté les tentatives de législation sur la marijuana à des fins récréatives et médicales.

Cela dit, la moitié des habitants du Wisconsin peuvent se rendre à un dispensaire en 75 minutes, selon une étude de février du Wisconsin Policy Forum.

Higher Love est un dispensaire de cannabis biologique implanté dans la péninsule supérieure.

Joni Moore est présidente du dispensaire.

« Beaucoup de nos clients viennent du Wisconsin et du Minnesota. Et nous sommes vraiment heureux d'avoir nos voisins du Wisconsin qui aiment participer aux produits que nous vendons et qui apprécient l'expérience que nous vivons dans le magasin », a-t-elle déclaré.

Des inquiétudes ont été exprimées concernant le retour de personnes dans le Wisconsin avec des produits à base de cannabis.

Moore dit que ce n'est pas son rôle de surveiller cela.

«Beaucoup de gens qui viennent du Wisconsin et du Minnesota sont également des touristes dans la péninsule supérieure. Ils sont en vacances et utilisent également les produits ici dans l'UP », a expliqué Moore.

En réfléchissant à sa clientèle, Moore a déclaré qu'il existe de nombreux types de personnes qui achètent du cannabis.

«C'est vraiment difficile de le cerner. Et il y a tellement de groupes différents, des gens de tous âges, de toutes classes sociales, de toutes catégories de revenus. Tout le monde, chaque groupe auquel vous pourriez penser achète du cannabis », a-t-elle déclaré.

Le gouverneur du Wisconsin, Tony Evers, a appelé à plusieurs reprises à la légalisation de la marijuana à des fins récréatives et médicales.

Vendredi dernier, les démocrates du Wisconsin ont annoncé qu'ils présenteraient à nouveau un projet de loi visant à légaliser entièrement le cannabis à des fins médicales et récréatives.

Les efforts précédents ont été bloqués par les Républicains.

La chef de la minorité sénatoriale Melissa Agard, une démocrate, a déclaré au Wisconsin State Journal : « Sachant que les habitants du Wisconsin montent dans leur voiture, prennent le temps de leur vie pour se rendre dans ces États et dépensent leur argent durement gagné dans ces États et revigorent un l’assiette fiscale et l’économie des autres communautés – je sais que les habitants du Wisconsin préféreraient dépenser leur argent ici.

Le Michigan a déjà commencé à tirer profit des recettes fiscales liées à la marijuana à des fins récréatives.

En 2022, 198,4 millions de dollars pouvaient être distribués par le Fonds de réglementation de la marijuana.

Le Michigan ne suit pas les ventes de marijuana par l’État, contrairement à l’Illinois.

L'Illinois a collecté 36 millions de dollars de recettes fiscales auprès des résidents du Wisconsin qui y achetaient de la marijuana.

Commentaires

Idem pour le Québec qui n’a pas assoupli !

Rappelons qu'en 4 ans de Légalisation Harmonisation au Canada
le cannabis non mortel, aux multiples bienfaits et usages millénaires
est passé de "Mauvaise Herbe" à éliminer de la surface de la terre à "Service Essentiel" !;O)
(Même si son usage thérapeutique fleurs et concentrés était légal depuis 22 ans au Canada, Californie, Colorado)

Félicitations aux parents qui fournissent et consomment du cannabis avec leurs adultes légaux de 18 ans,
qui refusent leur criminalisation caquiste et leur mise en contact avec les organisations criminelles !

Félicitations aussi aux revendeurs du cannabis SQDC, taxé, aux adultes légaux de 18-21 ans exclus, criminalisés !

« Idem pour le Québec qui n'a pas assoupli » entièrement entouré de provinces/territoires
qui ont assoupli leurs réglementations sur le cannabis,
et qui ont accepté "La Légalisation Harmonisation Canadienne Efficace” !

Depuis 2018 les adultes légaux de 18-21 ans du Québec seulement criminalisés par les caquistes
cannaphobes “Anti Justice Égale Pour Tout Le peuple Du Québec” et droits humains
“Anti Légalisation Harmonisation Canadienne Efficace”
achètent du cannabis et des médoc$ de pharmaceutiques au "marché noir" (utilisé par Legault).
Parce que Legault ne veut pas être connu comme le premier ministre du Québec
à envoyer le signal que c’est banal de consommer du cannabis avant 21 ans.

Lui qui préfère être connu comme le premier ministre du Québec
qui laisse les industries du tabac tuer légalement 13 000 Québécois annuellement
nous coutent 3,8 MILLIARD$ en méfaits par année, qui nous doivent 14-15 MILLIARD$
et qui ont obtenu une onzième prolongation.

Pas pour payer l'amende de 14-15 MILLIARD$ mais pour s'entendre avec les créanciers !

Industries qui rapportent moins en taxes que leurs méfaits sur la santé publique, physique, mentale, économique
et qui peuvent continuer légalement de faire des profits, rendre malade et tuer 35 Québécois par jour !

Lui qui préfère être connu comme le premier ministre du Québec qui laisse les industries de l'alcool, banalisé,
un dépresseur psychotrope rendre, malade (cancers/hospitalisations) et tuer des Québécois chaque jour !

Lui et sa coalition qui n'exige pas d'âge minimum de consommation d'alcool cancérigène, mortel, addictif
légal aux enfants de 6-12 ans et moins dont le cerveau ne sera complété qu'à 23-25 ans.

Rappelons que le 21 ans a été imposé par les caq et les médecins/psychiatres cannaphobes achetable
parce que le cerveau des Québécois consommateurs de cannabis ne sera complété qu'à 23-25 ans* !;O)))

Il a préféré mettre les adultes légaux en contact avec les organisations criminelles
aux nombreux médoc$ psychotropes comme les opiacés (héroïne, fentanyl, etc.) !
Les surdoses mortelles de fentanyl ne cessent d’augmenter depuis cette mise en contact.

Il a choisi de devenir le complice du marché organisé et terroriste en leur fournissant:
- les 200 000 adultes légaux de 18-21 ans du peuple du Québec exclus du cannabis SQDC
- et plus de 20 MILLION$ trimestre non taxés depuis 2018.

Ainsi, depuis 2018, des jeunes âgés de 18 à 21 ans s’approvisionnent auprès de
revendeurs et consomment des produits contaminés et non réglementés,
sans être renseignés sur leur puissance.

Cannabis illicites contaminés et non réglementés, sans être renseignés sur leur puissance
qui n'ont causé aucune mort directe d'humains ou d'animaux !?

Il a aussi créé un marché illicite avec le cannabis SQDC (taxé) !
Les revendeurs dealmakers et autoproclamés, achètent 28 g par jour par succursale à 4 $ le gramme
qu’ils revendent le double aux exclus du Québec.
(Qui offrent de voir toucher et humer, la fidélisation, rabais, dégustation, livraison, etc.)

Des exclus de 18-19 ans et plus achètent des Provinces et Territoires
qui ont choisi “La Légalisation Harmonisation Canadienne Efficace”
pour leurs adultes légaux de 18-19 ans.

Provinces et Territoires dont certains certaines ont récupéré jusqu’à 67 % du marché,
réduisant la mise en contact avec les organisations criminelles le plus grand danger,
sans discriminer, criminaliser, caquistement absurdement !

Le Québec, pour se distinguer, gâche la bonne réputation Mondiale du Canada
en matière de "Légalisation Harmonisation Efficace" du cannabis, bien qu'imparfaite, humaine !;O)

* La professeure Natalie Castellanos-Ryan,
de l’École de psychoéducation de l’Université de Montréal
et chercheuse spécialisée en prévention de la dépendance au Centre de recherche du CHU Sainte-Justine:
Elle s’en prend aussi à un mythe persistant, qui est directement dans son champ d’expertise, en l’occurrence le développement cognitif : « C’est vrai que le cerveau se développe jusqu’à 25 ans, mais il n’y a aucune preuve scientifique que de consommer du cannabis présente quelque risque que ce soit pour le développement cognitif après l’âge de 17 ans.»

C’est très clair dans la littérature scientifique et les études longitudinales dans lesquelles nous contrôlons le développement cognitif préalable.

Les caq ne croient pas en la Science !
Qui contredit leurs mensonges !
Comme Deltell leur pote cannaphobe conservateur canadien qu'ils ont fait réélire !

Pages

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.