Cannabusiness

Le gouvernement du Québec doit-il vendre du cannabis à la SAQ?

Richard Martineau demande au chef du Bloc Pot Hugô St-Onge de commenter la déclaration de Carlos Leitão, ministre des Finances du Québec, à l'effet que

En 2012 avec le Bloc Pot, j'ai proposé à tous les amateurs de cannabis du Québec mon modèle d'affaire qui s'inspire largement du modèle espagnol. Depuis 2008, j'opère un tel club qui s'est bâti un réseau indépendant d'amateurs : consommateurs, généticiens, producteurs et autres revendeurs. Nous suivons un code d'éthique qui se veut régulateur des conflits. En d'autres mots, nous avons mis sur pied une guilde avec ses codes et ses façons de faire.

Un nouveau dispensaire de cannabis médical vient d'ouvrir ses portes à Halifax en Nouvelle-Écosse. Les gens ayant une prescription peuvent aller s'inscrire au High Life Social Club pour se procurer leur médication et même la consommer sur place. Les abonnements se vendent à la journée, à la semaine, au mois ou par année. La cotisation annuelle est de 173,92 $ - pas mal !

Hugô St-Onge revient sur son voyage au Colorado avec l'émission JE

En entrevue à l'émission Midi-Pile sur les ondes Radio X 95,7 Saguenay, le chef du Bloc Pot Hugô St-Onge revient sur son voyage au Colorado avec l'équipe de l'émission JE, diffusée le 3 octobre 2014 sur les ondes de TVA. Il y aborde le système de production et de mise en marché du cannabis dans cet État américain.

En août dernier, le chef du Bloc Pot Hugô St-Onge s'est rendu à Denver, la mecque du cannabis légal en Amérique du Nord. En compagnie du journaliste Félix Séguin, de l'émission JE, il a pu découvrir les bons et les mauvais aspects du modèle mis en place au Colorado. Pour en savoir plus, nous vous invitons à regarder JE ce soir, 3 octobre à 19 heures, sur les ondes de TVA. (L'émission sera rediffusée samedi et dimanche à 15 heures sur les ondes de LCN.)

Pages

S'abonner à Cannabusiness