Du fentanyl dans du cannabis? Aucune preuve selon Santé Canada! Line Beauchesne avait prévenu les colporteurs de mensonges! Pourquoi les jeunes devraient croire ceux qui leur ont menti pendant des années à propos du cannabis pour les autres drogues...

Zappiste: Du fentanyl et cannabis? Aucune preuve selon Santé Canada? Line Beauchesne avait prévenu les colporteurs de mensonges qu'ils perdraient toute crédibilité pour les autres drogues ! Les jeunes ne sont pas des crétins une fois qu'ils auront essayé le cannabis ils verront que vous leur avez menti alors vous aurez perdu toute crédibilité en ce qui concerne les autres drogues...

"C'est jeter l'eau du bain avec le bébé"

Cela inclus ceux qui ne veulent pas que la légalisation fonctionne: les policiers et policières, les chercheurs, médecins, pharmaciens, à la botte des prohibitionnistes qui acceptaient des pot-de-vin des pharmaceutiques, les journaleux sans éthique qui ne font que colporter les mensonges sans en vérifier la véracité...

http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1049768/opioides-trace-marijuana-lon...
Du fentanyl dans du cannabis? Aucune preuve selon Santé Canada
Publié aujourd'hui à 7 h 05
Aucun échantillon de marijuana saisi par la police et analysé en laboratoire ne contenait de trace de fentanyl, selon Santé Canada.

Un texte de Colin Côté-Paulette

La semaine dernière, le Bureau de la santé publique de Middlesex-London indiquait pourtant que des traces d'opioïdes avaient été détectées lors d'analyses d'urine de consommateurs de cannabis.

La seule manière de prouver qu’il y a du fentanyl dans de la drogue, c’est de l'analyser, explique Nick Boyce, du Ontario HIV and Substance Use Training Program, un programme pour prévenir les surdoses et la transmission du VIH.

« Parmi tous les échantillons de cannabis saisis qui ont été envoyés à Santé Canada, il n’y a pas une trace de fentanyl qui a été trouvée », dit-il.

À lire aussi :

Un décès et deux hospitalisations en raison de surdoses soupçonnées à Sarnia
Une loi pour encourager les bons samaritains à signaler les surdoses
Lorsqu'un policier trouve que de la drogue saisie semble « suspecte », par son apparence par exemple, la substance est envoyée à un laboratoire de Santé Canada afin d'être analysée.

Contacté par Radio-Canada, le ministère confirme qu'à ce jour, aucune trace de fentanyl n'a été détectée dans les échantillons de marijuana envoyés à ses laboratoires.

Pas de regrets

Les représentants du Bureau de la santé publique de Middlesex-London estiment qu'il était tout de même nécessaire de lancer un avertissement à la population.

Est-ce qu’on a une preuve en laboratoire qu’il y a eu contamination de cette drogue-là? Non, mais c’est très important quand même, s’il y a des craintes, de les communiquer, de dire aux gens qu'il y a des risques.

Dan Flaherty, directeur des communications du Bureau de la santé publique de Middlesex-London
Pour sa part, Nick Boyce croit que la discussion à propos de la marijuana qui aurait contenu des opioïdes détourne l'attention du vrai problème : la crise des morts par surdoses.

« Les consommateurs de drogues sont méfiants par rapport aux messages de prévention, alors nous devons faire attention à la crédibilité de ces messages pour qu’ils n'ignorent pas ceux qui sont vraiment importants », croit-il.

Ceux qui travaillent auprès des toxicomanes rappellent que les opioïdes sont régulièrement mélangés à d'autres drogues comme la cocaïne et l'héroïne.

« C'est extrêmement difficile de différencier de la cocaïne et du fentanyl en poudre, peu importe que vous y goutiez ou que vous sentiez la drogue », avertit M. Boyce.

Commentaires

Add new comment

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.