Lutte aux éleveurs d'espèces animales en eau salée: la SQ de l’Érable satisfaite des résultats.

Forums: 

Zappiste: utiliser "MARICULTURE" et pire "MARICULTURE SUR DES TERRES" c'est un manque de culture.
http://www.pechesmaritimes.org/jeunesse/mariculteur.aspx
Le mariculteur fait l’élevage d’espèces animales en eau salée.
Le cannabis ne peux pas pousser dans une eau salée.

http://www.lanouvelle.net/Actualites/Faits-divers/2011-01-11/article-210...

Lutte au cannabis : la SQ de l’Érable satisfaite des résultats

Publié le 11 Janvier 2011
Carol Isabel

Plus de 20 000 plants saisis en 2010
La Sûreté du Québec du poste de la MRC de l’Érable est satisfaite du travail d’enquête et d’éradication effectué sur son territoire au cours de la dernière année afin de contrer la culture de cannabis.

Sujets :
SQ , MRC de l’Érable , Territoire de Princeville

Le bilan de l’opération Cisaille pour 2010 montre que la SQ a procédé à la saisie de 20 096 plants de cannabis et de 43,5 kg de cannabis en vrac. Pas moins de 21 perquisitions ont été menées et ont permis l’arrestation et la mise en accusation de 33 individus relativement à la production de cannabis ainsi qu’à la possession de cannabis dans le but d’en faire le trafic. Cela représente quatre arrestations et six perquisitions de plus qu’en 2009 ainsi que la saisie de 5 000 plants additionnels.

L’adjoint au directeur du poste de l’Érable, le sergent Onil Lebel, souligne que c’est grâce aux informations qui leur proviennent du public que cet excellent travail a pu être réalisé par les policiers. «Nous encourageons la population à continuer de garder l’œil ouvert pour nous aider à contrer les criminels qui font de la mariculture. La qualité d’un milieu de vie dépend de la volonté de ses citoyens à en faire un à la hauteur de leurs attentes. La collaboration du public avec son corps de police est donc importante et nécessaire pour y parvenir.»

Toutes les municipalités de la MRC de l’Érable ont été visitées par les policiers pour y faire de l’éradication de plants de cannabis au cours de l’année. C’est sur le territoire de Princeville où il y a eu la plus grande quantité de plants de cannabis éradiqués en 2010, soit la moitié de la quantité totale pour la MRC.

Les plants ont été saisis dans des champs, des forêts et des serres. Pour faire la majorité de ces saisies, les policiers se sont servis des contrats sociaux établis avec de nombreux citoyens qui les autorisent à faire de l’éradication sur leurs terres.

«L’utilisation du contrat social permet aux policiers d’éviter des pertes de temps afin d’obtenir les mandats nécessaires pour faire les saisies et il s’agit d’une belle façon pour les citoyens d’exprimer leur soutien à notre organisation pour combattre le travail des criminels qui s’adonnent à la mariculture sur leurs terres» d’ajouter le sergent Lebel.

À certains endroits, ce sont des mandats de perquisition qui ont été obtenus pour permettre à la SQ de saisir les plants, notamment dans les serres intérieures entre autres.

----------------------------------------

http://www.pechesmaritimes.org/jeunesse/mariculteur.aspx
Technicien en mariculture
Aquaculture… En eau salée ou en eau douce?

Peut-être as-tu déjà songé à devenir mariculteur? Si tu ne sais pas ce que fait un mariculteur, c’est bien simple. En fait, le mariculteur fait l’élevage d’espèces animales en eau salée. Tu es curieux, innovateur, amoureux de la mer et des sciences? Le métier de mariculteur est pour toi! La mariculture est en plein essor et te réserve une place si tu veux participer à son développement.

Tu peux également étudier et travailler dans le développement des espèces en eau douce! Les piscicultures ont besoin de relève qualifiée afin de faire face à de nombreux défis. Informe-toi!

Avoir son entreprise en aquaculture en eau salée ou en eau douce
Peut-être as-tu déjà imaginé que la mariculture ou l’aquaculture pouvait t’offrir la possibilité d’être aux commandes de ta propre entreprise? Pourquoi pas!
En effet, comme il s’agit d’un domaine où il y a encore beaucoup à faire, tu as la chance de t’associer avec des partenaires ou encore de démarrer ta propre production. Évidemment, ceci exige d’avoir une bonne formation, de la rigueur et de la discipline, mais il s’agit là d’un beau projet de vie pour toi.

En savoir plus
Alors que plusieurs pays pratique la mariculture depuis un certain temps, le Québec lui la pratique depuis peu. Malgré qu’elle soit récente au Québec (début des années 1970), cette industrie se porte plutôt bien :

Augmentation annuelle moyenne de la production de 32% (de 1996 à 2005);

Augmentation de 40% de la valeur des produits issus de la mariculture (de 1996 à 2005);

En 2005, on comptait 26 entreprises maricoles qui détenaient un permis du MAPAQ.

De plus, on trouve des installations dans chacune des régions maritimes du Québec (Gaspésie/Bas St-Laurent/Îles-de-la-Madeleine /Côte-Nord).
Je t’invite à consulter ces quelques sites pour obtenir plus de renseignements :

Société de développement de l’industrie maricole (SODIM)

Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ)

Ministère des Pêches et des Océans (MPO)

Où se former?
L’École des pêches et de l’aquaculture du Québec – L’ÉPAQ (aquaculture et aquiculture)

Centre de formation professionnelle (CFP) l'Envol de Carleton (DEP d'ouvrier aquacole)

Inforoute FTP : le réseau télématique de la formation professionnelle et technique du Québec

Commentaires

Add new comment

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.