La fiabilité de ces sondages d'opinion ?

«que ce que suggèrent ces données, qui reposent sur des déclarations volontaires.»

Même après 19 ans d'utilisation de cannabis non récréatif légal au Canada.
Il n'y a ACUNE étude longitudinale double aveugle, sur des humains à qui on a fourni le produit contrôlé suivi de tests cognitifs. Que des sondages d'opinion non scientifiques et peu fiables.

Pourtant les associations de médecins, psychiatres, pédiatres du Québec ont utilisé les déclarations volontaires, sondages d'opinion pour imposer le 21 ans et sacrifier ces nouveaux adolescents aux mains et produits des organisations criminelles. Pour protéger leur santé physique et mentale et la réduction des méfaits ?

Quels sont les produits de pharmaceutiques que ces "experts(tes) en santé physique et mentale " prescrivent à pocheté et répétition", qui ne sont pas dangereux pour la santé physique (Ex: destruction des organes) et mentale (Ex: des idées suicidaires), qui ne causent pas de dépendance, sans dose mortelle, pour soulager l’anxiété et la dépression chez certaines personnes ? Moins dangereux que le cannabis seul ?

«leur usage de marijuana étaient passés en moyenne à une consommation aux quatre jours la semaine précédente »
Consommer aux quatre jours c'est de la consommation responsable !

Contrairement aux recommandations de "modération" d'Éduc'alcool avec la consommation 2-3 verres par jour selon le genre et plus selon les occasions qui font les saoulons. L'alcool légal pour les adultes de 18 ans pour l'achat, la possession et la production personnelle illimité et moins de 18 ans pour la consommation, protégé par la CAQ banalisé publicisé par la SAQ même avec plus de 10 morts évitables acceptables par jour en plus des maladies physiques et mentales reconnus scientifiquement. (La SAQ contribue au Fonds Éduc'alcool depuis sa création en 1989.)

Pas de criminalisation, de ségrégation envers les adultes de 18 ans et moins ni l'augmentation de l'âge selon le produit qu'ils consomment, mortel ou non, même si leur cerveau ne sera pas complété avant 25-30 ans ?

« D'ailleurs les premiers signes de la dépression - les insomnies, la fatigue, l'irritabilité, le désintérêt général* - sont ceux de l'alcoolisation. "Ainsi, l'alcool peut entraîner une aggravation de la dépression ou la révéler" souligne le Dr Craplet, alcoologue et psychiatre. »

L'alcool un dépresseur qui rend accro, malade, violent et tue consommé et abusé par 82 % des consommateurs de 12 ans et plus au Québec peut entraîner une aggravation de la dépression ou la révéler. Mais c'est le cannabis sans dose mortelle ni mort directe pour cannabis seul qui fait peur aux oiseaux de malheur.

* Le "désintérêt général" pour l'alcool, c'est le "syndrome amotivationnel" pour le cannabis !

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1753356/quebec-sondage-alcool-pande...
« À l'instar des enquêtes précédentes, la plus récente conclut que les trois principales raisons de l'augmentation de la consommation d'alcool demeurent de chasser l'ennui ou de chercher à s'occuper, le fait d'avoir davantage de temps pour consommer et, loin derrière, réduire le stress et l'anxiété. »

Comment savoir si la consommation personnelle à augmenté
sans connaitre la vérité sur la consommation de base ?

Deux ans plus tard, les Canadiens ne consomment que 2% plus de cannabis
https://blocpot.qc.ca/fr/forum/5680

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.