N’oublions pas la CAQ, la SAQ et Éduc’alcool !

N’oublions pas la CAQ, la SAQ et Éduc’alcool !

Qui incitent à maintenir une perception du niveau d’acceptabilité sociale de la consommation d’alcool plus positive.

La CAQ en ne touchant pas à l’âge d’achat et de consommation des adultes de moins de 21 ans
dont le cerveau ne sera pas complètement développé avant 25 ans.

La SAQ qui en fait: la promotion, la fidélisation, des dégustations, rabais, l’incitation, etc.

Éduc’alcool qui prétend que la consommation de 2-3 verres par jour est de la modération
alors qu’en réalité c’est maintenir une dépendance.

L’acceptation culturelle.
Les médias et certains “experts” insistent plus sur le nombre de morts sur les routes avec les facultés affaiblies
qui ne représentent qu’une centaine de morts.

Alors qu’il y a plus de 3000 morts annuellement au Québec,
par les MALADIES dû à l’alcool, mais ce n’est pas un fléau.

Acceptation culturelle
Par les médecins, psy, et compagnie, amateurs de sondages d’opinions,
qui sont en faveur de la criminalisation, par la CAQ, d’adultes de moins de 21 ans, pour le cannabis
et de laisser ces adultes aux mains des “dealmakers” du crime organisé,
avec tous ses produits intoxicants supposément de moindre qualité
et des variations de taux de THC aussi imprécis que ceux de la SQDC allant jusqu'à 10 %.
Alors que Santé Canada ne tolère que 5 % de variation ?

Pour moi cette variation de 10 % n'est qu'un prétexte pour vendre un produit
d'intensité moyenne au prix d'une intensité élevée.
Heureusement, parmi ses bienfaits pour la santé le cannabis
n'a pas de dose mortelle même avec 10 % de variation.

Comment Santé Canada peut-il déterminer exactement un taux de .03% de THC pour le chanvre ?
Alors que les producteurs légaux ne le peuvent pas ?

Ce n’est pas Mon Gouvernement. Ma CAQ !

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.