Drogue pour gamin: palpitations cardiaques, anxiété, troubles du développemet, overdoses et même décès

Forums: 

http://www.illustre.ch/Red-Bull-Energy-drinks-boissons-energisantes_1331...

DROGUE POUR GAMINS

Par Michel Jeanneret - Mis en ligne le 22.11.2011

On parle de palpitations cardiaques, d’accroissement de l’anxiété et de troubles du développement. On parle d’overdoses et même de décès. On parle pourtant d’un produit qui se consomme sans restriction, par des enfants de plus en plus jeunes: les energy drinks, ces boissons énergisantes dont la plus emblématique est le Red Bull, une petite bombe de sucre et de caféine. Tous les pays européens s’en inquiètent, les initiatives se multiplient pour mettre des barrières à la consommation de ce type de breuvages (lire notre enquête en page 36). Mais pas en Suisse, où nos autorités semblent se complaire dans une parfaite ignorance de la réalité. Peutêtre devraient-elles mettre le nez dehors…

Un coup d’oeil matinal aux arrêts de bus permet de constater que, pour beaucoup de gamins, la canette de Red Bull a remplacé la briquette d’Ovomaltine. Trois clics sur l’internet suffisent pour se rendre compte que les jeunes se fixent des défis imbéciles qui consistent tous plus ou moins à engloutir le maximum de ces «fameuses» boissons. Souvent dans le dos de leurs parents – qui laisserait son enfant de 10 ans boire plusieurs cafés par jour? – ou alors avec un assentiment arraché de haute lutte par des gosses qui se muent en tyrans domestiques lorsqu’il s’agit de se procurer la boisson censée «donner des ailes».

Bien sûr, tout est toujours question de quantité. Et l’on évoque ici un choix individuel qui relève de la responsabilité parentale, mais la dépendance psychologique des très jeunes à ce genre de produits nous renvoie à nos propres addictions – médicaments, alcool, drogues – et les entraîne ainsi à utiliser ce genre de béquilles. On ne peut pas attendre de chaque parent qu’il ait un oeil sur tout ce que fait son gamin, ou même qu’il ait la force de résister. Et ce qui semble aller de soi n’est pas toujours une évidence pour tout le monde. C’est pour cela que la consommation d’alcool est interdite en dessous de 16 ans. C’est pour cela que nos autorités sanitaires devraient se poser avec sérieux la question de savoir si un tel sort ne devrait pas être réservé aux boissons énergisantes. C’est le rôle des responsables de l’Office fédéral de la santé publique de servir de garde-fous. Et cela leur fournirait l’occasion de rappeler – au risque de passer pour des vieux schnocks – que, pour avoir la pêche le matin, une bonne nuit de sommeil, c’est aussi une solution.

Zappiste: c'est un produit licite comme l'alcool et le tabac (qui tuent et rendent malade des millions de personnes annuellement) donc le nombre de décès ne devrait pas inciter à rendre ces boissons énergisantes illicite. Ce n'est pas du cannabis seul avec aucune dose mortelle,alors tout baigne...

Le sucre et le junkfood sont des drogues addictives "dures" dangereuses et mortelles.

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.