Vers une bonne année électorale

Sur la scène fédérale, quelle sera l'alternative à M. Harper? M. Stéphane Dion, nouvellement élu au poste de chef du Parti libéral, s'est dit favorable à la décriminalisation du cannabis. Or si M. Dion a quelque chance d'être élu, ce sera probablement au sein d'un gouvernement minoritaire. Quelle possibilité réelle aura-t-il de faire adopter un projet de loi audacieux dans ces circonstances?

Sur la scène québécoise, soyez assuré que le Bloc Pot sera là pour brasser des idées et prôner une approche globale en matière de cannabis, dans tous les champs de compétence relevant normalement des provinces.

La crise forestière, agricole et énergétique qui secoue déjà le Québec, ainsi que les coûts toujours plus élevés des médicaments grevant le budget alloué à la santé, exigent que l'on implante les produits dérivés du cannabis de manière coordonnée, que ce soit de la serre à la pharmacie, ou encore de la ferme vers les usine papetières, textiles, ou les stations-service.