Cannabis : les causes de l'amnésie

http://www.pourlascience.fr/ewb_pages/a/actualite-cannabis-les-causes-de...

19/09/2009

Actualité
Neurobiologie

Cannabis : les causes de l'amnésie
On a identifié les neurones où se manifestent l'amnésie due au cannabis et la molécule qui entre en jeu dans ce phénomène.

Sébastien Bohler
La consommation chronique de cannabis entraîne des troubles de la mémoire épisodique que l'on attribue généralement au fait que le tétrahydrocannabinol, la substance active de la plante, se fixe sur des récepteurs neuronaux situés dans une zone du cerveau cruciale pour la mémorisation, l'hippocampe. Que se passe-t-il dans ce noyau cérébral ?

Emma Puighermanal et ses collègues de l'Université de Barcelone, de Bordeaux et de Mayence ont montré que l'activation des récepteurs cannabinoïdes par le tétrahydrocannabinol entraîne une cascade de réactions biochimiques dans les neurones de l'hippocampe, aboutissant à un dérèglement de la synthèse des protéines. Or on sait que la synthèse de protéines lors de la mémorisation doit être finement régulée pour que certaines connexions entre neurones soient consolidées. La perturbation de cet équilibre expliquerait que le cannabis empêche la formation de souvenirs fiables.

Selon Giovanni Marsicano, l'un des auteurs de l'étude, les expériences réalisées à Barcelone et à Bordeaux ont permis d'identifier à la fois la classe des neurones (utilisant le neuromédiateur nommé GABA) où se manifestent les phénomènes amnésiques dus au cannabis et une molécule (mTOR) qui, activée par les récepteurs cannabinoïdes, perturbe la synthèse des protéines.

Le cannabis est une molécule dotée de vertus thérapeutiques (elle est utilisée aux États-Unis pour maintenir la prise alimentaire chez des patients subissant une chimiothérapie) qui gagnerait à être utilisée dans certains cas à condition de pouvoir éviter l'amnésie, par exemple en limitant l'activité de la molécule mTOR dans les neurones GABAergiques.

Philippe ARVERS Posté le 12-10-2009 à 16:34:41

Cannabis : des troubles de la mémoire à la stimulation de l'appétit
Pour compléter votre analyse, il faut souligner que les altérations de la mémoire, de l'attention et de la concentration dues à la prise du cannabis peuvent retentir sur l'accomplissement de taches psychomotrices.

Les effets sur la mémoire à court terme peuvent perturber l'apprentissage des connaissances et les possibilités d'accomplissement scolaire, universitaire ou professionnel. Quant aux vertus thérapeutiques du cannabis, il faut tout d'abord rappeler que l'on dénombre pas moins de 60 cannabinoïdes végétaux, le delta9THC constituant le principal produit psychoactif chez l'homme.

Le cannabidiol (CBD) n'est pas psychoactif, et c'est lui qui soulage les convulsions, l'inflammation, l'anxiété et les nausées. Au Canada, l'extrait de CBD (Sativex) a obtenu une AMM en 2005 pour le traitement des neuropathies de la sclérose en plaque. Il existe également des cannabinoïdes de synthèse, comme le dronabinol (Marinol) prescrit aux USA, Canada et Royaume-Uni chez les patients en chimiothérapie, contre les nausées et les vomissements.

Deux méta-analyses portant sur l'efficacité des cannabinoïdes de synthèse avaient conclu (en 2001) qu'ils induisaient des effets secondaires graves dans 2 à % des cas. Bien cordialement, Dr Philippe Arvers, Grenoble

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.