Cinq ans après la légalisation du cannabis, 64 % des Canadiens sont en faveur de cette mesure, selon un sondage

68 % du Québec et 65 % des provinces de l’Atlantique et de la Colombie-Britannique, favorables à la réhabilitation

Cinq ans après la légalisation du cannabis, 64 % des Canadiens sont en faveur de cette mesure, selon un sondage
Tara De Boer
CTVNews.ca Écrivain
Suivre | Contact
Mise à jour 28 oct. 2023 19 h 15 HAE
Publié le 27 oct. 2023 à 21 h 42 HAE

Partager

Cinq ans se sont écoulés depuis la légalisation du cannabis au Canada, et un nouveau sondage révèle que la plupart des Canadiens sont favorables à cette décision, mais que peu d’entre eux sont d’accord avec la légalisation d’autres drogues.

Dans un nouveau sondage en ligne mené par Research Co, il a été constaté que 64 % des Canadiens sont en faveur de la légalisation du cannabis, qui est en vigueur depuis le 17 octobre 2018 après la gouvernement fédéral la Loi sur le cannabis.(s’ouvre dans un nouvel onglet)

« L’appui à la légalisation de la marijuana est le plus élevé chez les Canadiens âgés de 55 ans et plus (66 %) », a déclaré Mario Canseco, président de Research Co., dans un communiqué de presse. Les proportions sont plus faibles chez les 35 à 54 ans (56 %) et les 18 à 34 ans (48 %).

Selon les données du sondage, 58 % des Canadiens pensent que les employeurs devraient avoir la possibilité d’administrer des tests de dépistage de drogues à n’importe quel employé.

HISTOIRES LIÉES
Le risque de dépendance au cannabis est plus élevé chez les jeunes hommes et les personnes anxieuses, selon une enquête de Statistique Canada

La surconsommation de marijuana est liée à des complications chirurgicales et à la mort, selon une étude

Les chercheurs affirment qu’une version modifiée du CBD pourrait aider à inverser les effets du fentanyl

Aurora Cannabis lèvera 33.8M $ en offre d’actions et prévoit rembourser la dette convertible

Les magasins de cannabis canadiens sont aux prises avec la concurrence, les règles de publicité et les limites de THC

Le sondage a également révélé que sept Canadiens sur dix sont en faveur de la Pardon du gouvernement fédéral(s’ouvre dans un nouvel onglet) ceux qui avaient déjà été condamnés pour possession de cannabis à des fins personnelles et qui n’avaient pas l’intention d’en vendre.

L’information que vous devez savoir, qui vous est envoyée directement : Téléchargez l’application CTV News

Les Ontariens sont les plus favorables à la réhabilitation (72 %), suivis de près par 71 % des répondants de la Saskatchewan et du Manitoba, 70 % de l’Alberta, 68 % du Québec et 65 % des provinces de l’Atlantique et de la Colombie-Britannique.

En même temps, peu de Canadiens sont en faveur de la légalisation d’autres substances.

Par exemple, seulement 12 % des Canadiens croient que l’ecstasy et la cocaïne en poudre devraient être légalisées, 10 % pensent qu’il est temps de légaliser l’héroïne, le crack et 9 % pensent que la méthamphétamine ou la « méthamphétamine en cristaux » ou le fentanyl devraient être légalisés.

Le sondage a également révélé que 53 % des Canadiens disent n’avoir jamais consommé de marijuana au pays. Mais parmi ceux qui en ont consommé, 48 % déclarent que tous leurs produits à base de cannabis ont été achetés auprès d’un détaillant autorisé, et 17 % ont déclaré qu’ils ne l’avaient jamais acheté auprès d’un détaillant autorisé.

-----

Méthodologie : Les résultats sont basés sur une étude en ligne menée du 11 au 13 octobre 2023 auprès de 1 000 adultes au Canada. Les données ont été statistiquement pondérées en fonction des chiffres du recensement canadien pour l’âge, le sexe et la région du Canada. La marge d’erreur, qui mesure la variabilité de l’échantillon, est de plus ou moins 3,1

IMAGES CONNEXES
Un jeune plant de cannabis est présenté à Fenwick, en Ontario, le mardi 26 juin 2018. La Presse Canadienne/Tijana Martin

Commentaires

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.