Violence liée au trafic de drogue

Forums: 

Les États-Unis ont «aussi leur responsabilité», dit Obama

AFP du 17 avril 2009

Barack Obama à son arrivée hier au Mexique avec le président Felipe Calderon

Mexique - Le président Barack Obama a reconnu hier que les États-Unis avaient des responsabilités dans la violence liée au trafic de drogue chez leur voisin mexicain et a annoncé un nouvel effort pour faire ratifier à Washington un texte international contre les trafics d'armes.

«Je ne peux pas dire qu'il s'agit de la seule responsabilité du Mexique», a dit M. Obama lors de sa première visite de président à Mexico.

Il a invoqué la demande de drogues aux États-Unis ainsi que la législation permettant aux trafiquants de venir acheter des armes d'assaut sur le sol américain. «Nous avons nous aussi nos responsabilités. Nous devons faire notre part du travail», a-t-il dit lors d'une conférence de presse conjointe avec le président Felipe Calderon.

«Je presse le Sénat des États-Unis de ratifier» un accord existant entre États d'Amérique et destiné à réduire les flux d'armes et de munitions vers les cartels de la drogue.

Cet accord, connu sous son acronyme de CIFTA, est devant le Sénat américain depuis son adoption par l'Organisation des États américains en 1997. Les États-Unis sont un des rares membres de cette organisation réunissant les pays d'Amérique du Nord, d'Amérique latine et des Caraïbes à ne pas l'avoir ratifié.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.