Pas d'alcool - Pas de drogues - Pas de victimes. Trouvez les erreurs ?

Forums: 

C'est ce qu'affirme un organisme de campagnes contre la conduite sous influence dans une pub.

Pas d'alcool - Pas de drogues - Pas de victimes. Trouvez les erreurs ?

C'est ce qu'affirme un organisme de campagnes contre la conduite sous influence dans une pub.

1- Pas d'alcool - Pas de drogues* ?
L'alcool est une drogue mortelle cancérigène, un dépresseur psychoactif.
L'exclure des de LA drogue c'est continuer la désinformation la propagande prohibitionniste.

Donc c'est un pléonasme de vicieux, il fait parti "des drogues" légales mortelles et cancérigènes.
Les médicaments font aussi parti des LA drogue !

Médicaments vendus dans des Drug Store.
Incluant des cigarettes à l'époque et maintenant la vente de malbouffe, croustilles/boissons et placébos.

2- Pas d'alcool - Pas de drogues - Pas de victimes ?
Selon les statistiques:
Les distractions au volant et la vitesse excessive tuent plus que les "drogues" légales ou non !

Je suis de la génération où la conduite et consommation d'alcool était toléré. Glamourisé !
Temps où les alcoolos tolérés qui conduisaient des minounes, n'avaient pas besoin d'assurances.
Les demi cafés dans les arénas à compléter avec de l'alcool.

Un de ces alcoolos est entré en collision avec mes parents qui s'étaient tassé dans le fossé.
Ce sont mes parents qui ont dû payer pour les hospitalisations et années de souffrances.

Demandez aux plus de 50 ans combien de membres de leurs familles ou connaissances
sont morts par acceptation culturelle, sociale. Génération du p'tit café Cognac des valiums.

Statistique :
Au Québec, population: 8 639 642, la consommation per capita d’alcool 8,4 litres en 2020-2021.
Le volume de consommation de 8,4 litres d’alcool pur
équivaut à une moyenne de 494 verres par personne par année.
Par personne ? Chaque Québécois de zéro et plus ?

Le danger c'est le nombre de consommations journalières peu importe son taux d'alcool !
Un consommateur de 12 bières à .5% par jour ne diminue pas les méfaits sur sa santé, les cancers.

Choisir une bière à 4% d’alcool plutôt qu’à 5% réduit réellement de 20% la quantité d’alcool ingéré,
tandis que le taux d’élimination, lui, reste le même.

Une fois dans l'organisme, l'éthanol contenu dans les boissons alcoolisées est transformé en acétaldéhyde.
Cette substance, est classée «cancérigène certain» pour l'homme.

Sondage:
« Le nombre de Canadiens ayant augmenté leur consommation d'alcool
était similaire au nombre de ceux l'ayant diminué. »

En janvier 2021, les deux tiers (66 %) des Canadiens âgés de 15 ans et plus, soit près de 21 millions d'entre eux, ont rapporté avoir consommé de l'alcool au moins une fois au cours des 30 derniers jours. Pour la majorité de ces personnes, leur niveau de consommation d'alcool était modéré. Dans l'ensemble, 32 % des consommateurs d'alcool avaient bu un seul verre les jours où ils avaient consommé de l'alcool au cours de la période de 30 jours, et un autre 31 % avaient bu deux verres.

Rappelons qu'il est illégal d'acheter, consommer, posséder et produire de l'alcool pour les 15 ans des sondages, qui parfois n'ont seulement que 12 ans ! Ex: 82% des Québécois de 12 ans et plus consomment de l'alcool.

Que l'âge légal pour acheter, consommer, posséder et produire de l'alcool est 18-19 ans selon la province.
Cependant les enfants de 6-12 ans et moins peuvent en consommer légalement avec la permission et/ou surveillance d'un parent, irresponsable.

En revanche, près de 1 personne sur 5 (18 %) avait bu cinq verres ou plus, soit l'équivalent d'une bouteille de vin entière, les jours où elle avait consommé de l'alcool au cours du mois précédent. Cette proportion était plus élevée que celle enregistrée avant la pandémie.

Malgré les changements de comportements déclarés par un grand nombre de personnes, la majorité des Canadiens (54 %) ayant déjà consommé de l'alcool n'ont pas changé leurs habitudes de consommation durant la pandémie.

Le problème avec ce sondage c'est qu'ils n'ont pas demandé quel était leur consommation régulière !

Est-ce que la consommation dépassait les recommandations d'Éduc'alcool,
2-3 consommations par jour selon le sexe et l'occasion, et moins pour les enfants de 6-12 ans et moins ?

Éduc'alcool qui n'exige pas d'âge minimum de consommation d'alcool, mortel cancérigène, un dépresseur psychotrope, par des enfants dont le cerveau ne sera complété qu'à 23-25 ans. Qui reçoit des millions annuellement de la SAQ qui nous coute plus cher en méfaits sanitaires économiques(morts/hospitalisations/maladies physiques, mentales/jours de travail perdus/violences) que ses revenus, taxes.

« Le nombre de Canadiens ayant augmenté leur consommation d'alcool, similaire au nombre de ceux l'ayant diminué »

Dangerosité de l'alcool mortel cancérigène sur la santé physique mentale économique.

Plus dangereux pour le nombre de Canadiens ayant augmenté leur consommation ?

Que pour le nombre similaire l'ayant diminué ?

Dangers de cancers: L'alcool est un cancérogène avéré pour l'Homme !

Pour les mères qui allaitent, il est important de savoir qu’en raison de la grande teneur en eau du lait maternel, l’alcool se retrouve dans le lait à des concentrations environ 10 % plus élevées que celles que l’on trouve dans le plasma sanguin.

Les cancers dont le lien avec la consommation d'alcool est avéré sont
les cancers des voies aérodigestives supérieures (VADS) ,
de l'œsophage, du foie, du sein chez la femme, et le cancer colorectal.

Temps d'élimination de l'alcool:
«J’ai bu une bière à l’heure, je suis correct.»
Qui n’a jamais entendu cette affirmation à la fin d’une soirée entre amis? Sachez-le: cette règle a ses limites. D’abord, elle ne fonctionne que pour les personnes qui ont un taux d’élimination de l’alcool largement supérieur à la moyenne.

Une consommation type – une bouteille de bière à 5% d’alcool, un verre de vin de 142ml (5oz) ou un verre de spiritueux de 43ml (1,5oz) – apporte environ 25mg d’alcool/100ml de sang chez un homme de taille moyenne, et 35mg/100ml chez une femme de gabarit moyen. Or, la plupart des gens éliminent environ 15mg/100ml d’alcool à l’heure (ce taux varie selon la stature et les habitudes de consommation de chacun).

Le calcul est donc simple: après six verres en autant d’heures, un homme montrerait une alcoolémie d’environ 60mg/100ml, ou 0,06. Une femme afficherait le même taux d’alcool dans le sang après seulement trois verres en trois heures. Voilà qui s’approche dangereusement du fameux «0.08»: un ou deux petits shooters au cours de la soirée, et les jeux seraient faits.

Saviez-vous que pour l'alcool mortel cancérigène il y a:
Une Consommation acceptable au-delà des "limites à faible risque" ?

limites hebdomadaires : consommation de plus de 15 verres chez les hommes et de plus de 10 verres chez les femmes.

limites quotidiennes : consommation de plus de 3 verres chez les hommes et de plus de 2 verres chez les femmes en une journée.

limites du nombre de jours par semaine : consommation d’alcool à tous les jours.

(Mais pas tous les jours ! Sauf lors d'évènements spéciaux ?;O))

*Drogues: Le classement final (méfaits cumulés) des drogues est :

1) alcool (protégé/incité/cancérigène/mortel/à dépendance physique et psychique très forte)
(à consommation légale par des enfants dont le cerveau ne sera complété qu'à 23-25 ans)

2) héroïne (Surdose accidentelles parfois mortelles)

3) cocaïne crack (Besoin de plusieurs doses, injections et rocks, par jour/heure)

6) le tabac (protégé/cancérigène/mortel/13 000 morts annuelles au Québec)

8) le cannabis (bénin/aucune mort directe/multiples usages et bienfaits millénaires avérés.)

Commentaires

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.