SQUAT contre SWAT: ça joue dur à Copenhague avec plus de 600 arrestations

Forums: 

La guerre contre la drogue et le terrorisme transforme le paisible Danemark en État policier

Les groupes alternatifs et de gauche du Danemark devront maintenant trouver un autre endroit où loger, puisque la Maison de la jeunesse (Ungdomshuset – un squat qu'ils occupaient et entretenaient depuis 1982) a été vendue à un groupe religieux conservateur qui a réclamé leur expulsion.

En fait, l'expulsion de jeudi dernier a pris la forme d'une opération antiterroriste, avec hélicoptères et SWAT team à l'appui. Bilan: 217 arrestations et 25 blessés. La violence a été telle que les résidants du quartier se sont apparemment rangés du côté des manifestants.

Du grabuge s'en est ensuivi depuis: perquisitions violentes à la grandeur de la ville, émeutes, barricades, véhicules incendiés et plus de 600 arrestations au total.

http://news.bbc.co.uk/2/hi/europe/6411559.stm

Au moment d'écrire ces lignes, les autorités danoises ont déjà entrepris la démolition de l'édifice. Mince consolation: au moins les forces policières n'ont pas été aussi stupides que la notoirement violente police de Philadelphie, qui avait carrément bombardé l'édifice occupé par MOVE, un groupe radical afro-américain, en 1985! Cette opération avait mis le feu à un pâté de maison au complet et détruit 62 immeubles!

La fin de Christiania?

Des troupes ont aussi été déployées dans Christiania pour maintenir le « calme ». Il faut dire que ça sent la fin depuis quelques années pour ce quartier alternatif (une base militaire désafectée reprise par les hippies dans les années 1970). Les coffee shops qui y ont été tolérés pendant plus de 30 ans ont été fermés en 2004. Puisque le Danemark est un pays prohibitionniste, ces établissements étaient de fait contrôlés par des motards de style Hells Angels ou Rock Machine, ce qui a donné une bonne justification à la police de montrer ses muscles... L'opération anti-cannabis de 2004 a justement été supervisée par un vétéran de la guerre d'Irak spécialisé en « anti-terrorisme ».

http://news.bbc.co.uk/2/hi/europe/3524274.stm

Il semble que la véritable raison de toutes ces explusions ne soit pas vraiment la drogue mais la pression immobilière, qui rend les terrains et immeubles des centre-villes européens de plus en plus chers et inabordables. Il faut chasser les pauvres pour faire de la place aux spéculateurs.

Bref, la guerre contre la drogue est aussi et avant tout le prétexte pour mener une guerre contre les pauvres.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.