La guerre contre les raves se transporte en Inde: 281 arrestations à Pune

Forums: 

Selon la BBC, les forces policières indiennes ont arrêté hier 281 personnes, dont 8 étrangers, de nombreux étudiants et des professionnels, lors d'un rave party tenu à Pune, dans l'État du Maharashtra, à 140km de Mumbai. Bien entendu, le motif de cette action a été la consommation de drogues illégales.

Il faut souligner que ces fêtes sont de plus en plus populaires auprès de la nouvelle classe moyenne émancipée du poids des traditions, notamment les gens travaillant dans l'industrie des technologies de l'information et dans les centres d'appel. Alors que Goa est une destination connue depuis longtemps par les touristes en quête de plaisirs illégaux, les environs de Mumbai et Bangalore sont l'endroit de prédilection des ravers locaux.

Tout cela irrite bien entendu les milieux conservateurs et religieux. Ne l'oublions pas: la guerre contre la drogue est aussi, depuis les années 60, la guerre contre ceux qui ont choisi un mode de vie différent. Mais la répression policière ne donne absolument rien: compte tenu du niveau de corruption qui existe dans ce pays, bon nombre de policiers sont de fait complices des traficants.

http://news.bbc.co.uk/2/hi/south_asia/6417531.stm

Selon une autre source, un gramme de cocaïne coûte 3500 Roupies et une tablette d'ecstasy en coûte 1000, ce qui équivaut à 93 et 27 dollars canadiens respectivement.

http://timesofindia.indiatimes.com/articleshow/1621530.cms

Détail intéressant, l'Internet et le SMS sont les modes de communication utilisés pour dévoiler à la dernière minute les lieux où se dérouleront ces fêtes illégales. Elle est loin l'époque du flyer!

Commentaires

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.