La baisse des prix du cannabis une excellente nouvelle pour les consommateurs de cannabis des États-Unis ! Le but premier était de cesser la criminalisation et utiliser les profits pour la prévention et l’aide.

Forums: 

La baisse des prix du cannabis une excellente nouvelle pour les consommateurs de cannabis des États-Unis ! Le but premier était de cesser la criminalisation et utiliser les profits pour la prévention et l’aide.

C’est au consommateur de choisir combien il veut payer pour le cannabis médical et récréatif ainsi que le choix du producteur.

https://fr.express.live/2017/09/04/56628/

Le côté sombre de la légalisation : la baisse des prix est un problème pour les cultivateurs de cannabis
Arnaud Lefebvre 4 septembre 2017

Avec la légalisation du secteur, les cultivateurs de marijuana aux États-Unis font face à un nouveau défi : la baisse des prix. Après avoir dû pendant des décennies se défendre contre une réglementation répressive, il leur faut en effet maintenant essayer de pallier ces importantes réductions de tarifs.
La légalisation du cannabis à des fins médicales ou récréatives dans des dizaines d’Etats américains a, selon Jacob Bunge, rédacteur auprès du Wall Street Journal, mené à un boom de la production.

Par conséquent, ce produit a perdu une bonne part de sa qualité de rareté et en deux ans, le prix d’une livre de cannabis a diminué de près d’un quart.

« En septembre 2015, le prix du cannabis en gros a atteint, selon New Leaf Data Services, un pic de prix de 2.133 dollars par livre, mais en juillet de cette année, le prix moyen est retombé à 1.614 dollars » déclare Jacob Bunge.

« C’est une excellente nouvelle pour le consommateur, mais c’est assez pénible pour les cultivateurs, qui ont souvent fourni de gros efforts pour créer leur plantation », ajoute-t-il.

Biologique
Ces baisses peuvent, selon le journal, être comparées avec la situation à laquelle ont été confrontés les cultivateurs de maïs et de soja ces dernières années à cause des record de récoltes. Ce phénomène montre, selon Jonathan Rubin, chief executive de New Leaf, que le cannabis est de plus en plus considéré par l’économie comme une matière première ordinaire.

Jacob Bunge fait remarquer qu’un certain nombre de cultivateurs se sont déjà inspirés d’autres secteurs pour sortir de l’influence de ces baisses de prix.

« Sur le marché de la marijuana aussi, sont apparus d’autres produits, nés de changements notamment dus à des méthodes de production plus biologiques, comme l’utilisation de la lumière naturelle et des pratiques de conservation d’eau. »

D’autres font référence à l’emploi de pesticides synthétiques ou à l’application de conditions de travail respectueuses de l’homme.

La valeur économique du cannabis aux États-Unis est estimée pour le moment à un montant de 6 milliards de dollars, contre 119 milliards de chiffres d’affaires annuels générés par le tabac.

Un consommateur paie encore environ 10 dollars pour un gramme de cannabis, contre 15 il y a deux ans.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.