Drogues licites et illicites différentiation: En Suisse, le tabac et l’alcool sont licites malgré les graves problèmes qu’ils occasionnent...l’alcool est considéré comme un bien culturel...

Forums: 

Zappiste: un bien culturel !?

L'alcool ne se cultive pas, n'est pas un produit naturel !

De gros producteurs céréaliers vont préférer vendre leurs récoltes de grains aux compagnies fabriquant de l'alcool privant des humains de nourriture, de grains à semer pour de futures récoltes. L'alcool à aussi besoin de beaucoup d'eau potable.

https://www.147.ch/Drogues-licites-et-illicites.776.0.html?L=1

Drogues licites et illicites
Définition: autrefois, on considérait comme drogues les substances végétales ou animales utilisées comme médicaments. Aujourd’hui, ce terme désigne toute substance agissant sur les fonctions naturelles du corps – notamment sur le psychisme (conscience, réflexion, perception et sensations). C’est pourquoi on parle aussi de substances psychotropes.

Drogues licites: entrent dans cette catégorie l’alcool et le tabac, mais aussi certains médicaments ayant un effet psychotrope et utilisés dans cette optique. Tous peuvent entraîner la dépendance.

Drogues illicites: l’héroïne, la cocaïne, l’ecstasy, les amphétamines et le cannabis sont autant d’exemples de drogues illicites. En vertu de la loi sur les stupéfiants (LStup), il est interdit d’en consommer, d’en posséder, d’en cultiver et d’en vendre. Ces substances et de nombreuses autres figurent toutes dans la «liste des stupéfiants prohibés». Le terme «stupéfiant» est de nature juridique; il ne s’applique pas seulement aux drogues illicites mais aussi à des substances délivrées ou vendues sous stricte surveillance. A l’inverse, des substances licites comme l’alcool et la nicotine ne figurent pas dans cette liste alors qu’il s’agit malgré tout de drogues.

Différenciation: le caractère illicite d’une drogue provient notamment de sa dangerosité. Si, en Suisse, le tabac et l’alcool sont licites malgré les graves problèmes qu’ils occasionnent, c’est en raison de l’attitude adoptée par la société envers ces substances et de la valeur qu’elle leur attribue: l’alcool est considéré comme un bien culturel dont la consommation a des racines historiques et fait partie de notre quotidien.

Législation: toute personne cultivant, possédant, consommant ou vendant des drogues illicites se rend punissable. La peine dépend de la gravité de l’infraction (type de substance, quantité, utilisation, récidive, etc.). Elle peut aller de l’amende à plusieurs années de prison.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.