Après l'alcool, drogue licite, d'autre drogues sont responsable de nombreux accidents de la route

Forums: 

Zappiste: l'alcool est une drogue mortelle !

Ils devraient utiliser DES drogues et non pas LA drogue...

531 personnes ont été tuées et au moins (seulement) UN des conducteurs en cause présentait un test positif aux stupéfiants.

L'alcool et les autres drogues ne sont pas les principales causes de décès sur les routes !

Pourquoi ne pas s'attaquer aux vrais fléaux ???

Les téléphones, les textos, la vitesse et le manque d'attention qui tuent plus que les drogues licites ou non.

http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/la-drogue-responsable-de-plu...

La drogue responsable de plus en plus d'accidents de la route
Après l'alcool, la drogue est responsable de nombreux accidents de la route et les pratiques ont changé ces dernières années.

En 2012, 531 personnes ont été tuées et au moins un des conducteurs en cause présentait un test positif aux stupéfiants, soit 32 de plus qu'en 2011.

"Ce nombre est en réalité plus important, indique le bilan 2012 de l'accidentalité réalisé par l'ONISR. Dans 38 % des accidents mortels, le résultat du test (toxicologique) n'est pas enregistré." Et certains avancent des raisons financières. "Il est en effet beaucoup plus long et onéreux de chercher la drogue que de chercher l'alcoolémie", explique le professeur Claude Got, auteur La Violence routière, interviewé par le Figaro.

Des contrôles coûteux
Ces contrôles coûtent cher : en plus des tests salivaires réalisés au bord de la route, à 12 euros l'unité s'ajoutent les frais d'analyse. En cas de test positif, une prise de sang est obligatoire pour vérifier le premier résultat. Ces analyses toxicologiques, dont le prix ne peut dépasser 450 euros, doivent toutefois être remboursées par l'automobiliste s'il est en tort.

Dans 9 cas sur 10, le produit stupéfiant consommé est du cannabis, selon la dernière grande étude sur la consommation de stupéfiants au volant, l'enquête SAM, qui fait office de référence dans le domaine. Ces expertises datent néanmoins de 2003, et les consommations de drogue ont considérablement évolué ces dix dernières années. Une autre drogue est également impliquée, selon les spécialistes.

La cocaïne de plus en plus consommée sur la route
"Nous voyons notamment se développer la conduite sous l'emprise de la cocaïne", indique Charles Mercier-Guyon, médecin, secrétaire du comité médical de l'association Prévention routière. Les risques ne sont pas les mêmes : "conduire après avoir fumé du cannabis double le risque d'être responsable d'un accident mortel, après avoir pris de la cocaïne le multiplie par 8 environ", poursuit Claude Got.Car la cocaïne va donner l'illusion à celui qui en a pris de très bien conduire.

Auparavant réservée aux plus aisés, la cocaïne touche maintenant tous les milieux. "Certains chauffeurs routiers en consomment comme un produit dopant, afin de pouvoir rester éveillé toute la nuit sur la route", poursuit Charles Mercier-Guyon. L'enquête dira si le conducteur du poids lourd responsable d'un récent accident dans la Meuse, contrôlé positif à la cocaïne, avait ce profil de "dopé".

Zappiste: des conducteurs routiers utilisent des amphétamines, speed, peanuts, et autres produits stimulants depuis longtemps, des soldats aussi...

Commentaires

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.