Le cannabis est le chiendent qui recouvre tous les débats et dont se nourrissent tous les médiocres.

Forums: 

Le cannabis, c’est le tabouret sur lequel montent les nains en politique pour se donner une stature

http://www.charliehebdo.fr/news/cannabis-1100.html

Cannabis, je te hais 07 Feb 2014

Le petit chauve hyste?rique emballe? dans des costards trop e?troits, la?, comment il s’appelle?

Chaque fois qu’il y a un de?bat de merde, il prend une option sur la de?claration la plus re?ac...

Mais si, ses costards brillent comme des sardines qu’on vient de sortir de l’eau... Ciotti ! E?ric Ciotti. Secre?taire national de l’UMP. Sa dernie?re trouvaille, a? E?ric Ciotti : pratiquer un examen me?dical sur les lyce?ens afin de savoir s’ils consomment du cannabis.

Bon, et si le gamin est positif au cannabis, on fait quoi? Exclusion? Hospitalisation obligatoire ? Camp de travail ? Suppression des allocs pour les parents ? Peine de mort ?

Non, Ciotti ne cherche pas a? mettre en place une nouvelle forme de re?pression, il veut faire de la pre?vention. « L’objectif est de poser sur la place publique le proble?me de l’augmentation de la consommation des drogues chez les jeunes. »

Non, l’objectif, c’est de foutre les jetons a? des e?lecteurs potentiels. Le cannaaaaaabiiiiis... De la drogue... Mon enfant prend peut-e?tre de la drogue, c?a fait peur... C?a, c?a parle aux parents. L’objectif, c’est de gratter un grain de beaute? anodin dans l’espoir qu’il se transforme en tumeur cance?reuse.

Le cannabis, c’est le tabouret sur lequel montent les nains en politique pour se donner une stature. Ceux qui mettent toutes leurs forces dans la bataille pour l’e?radication du cannabis ou bien au contraire pour la le?galisation du cannabis devraient e?tre arme?s et envoye?s sur une i?le de?serte. Quelques mois plus tard, il suffirait d’e?liminer les survivants si toutefois il y en a.

Ce n’est plus possible d’entendre que le cannabis est le danger qui menace notre jeunesse, notre socie?te?, la Re?publique, l’avenir de l’humanite? et ta me?re en tongs. Ce n’est plus possible que sur cette vieille blague des margoulins re?ussissent encore a? faire une carrie?re politique.

Mais ce n’est plus possible non plus, me?me s’ils sont moins nombreux, de se taper le naissant lobby de la fumette, qui essaie de nous faire croire que, sur les millions de plantes qu’il y a sur Terre, le cannabis est la meilleure pour lutter contre les douleurs et les bobos.

Le cannabis n’est ni le pire des produits stupe?fiants ni un me?dicament miracle.

Mais le cannabis occupe une surface me?diatique gigantesque, disproportionne?e.

Le cannabis est le chiendent qui recouvre tous les de?bats et dont se nourrissent tous les me?diocres.

Obama a sorti que le cannabis n’e?tait pas plus dangereux que l’alcool ! Ouaaaaah, fait le monde des journalistes cocai?ne?s ! Obama, il a dit ! Obama descend dans l’are?ne des de?bats en polystyre?ne, des pole?miques en carton, de la controverse en peau de lapin !

Le?galisez le cannabis, rendez-le obligatoire, mettez-en dans la sauce tomate ou bien exe?cutez toute la famille du moindre couillon qui aura tire? une taffe, mais la?chez-nous la grappe avec l’herbe a? nounouilles!

La proposition de Ciotti aurait du? faire rire, mais non, elle fait se?rieusement causer.

La prise de cannabis serait de?piste?e au lyce?e, mais pourquoi pas l’alcool? Pourquoi pas la cocai?ne, les antide?presseurs, le choleste?rol, le sida, les quenelles (ah, si, les quenelles sont de?piste?es)? Tiens, tu sais que le sucre tue plus que le cannabis?

Mais impossible de gagner une e?lection en s’attaquant a? la prise de sucre par les jeunes. Les parents sont de?ja? de?fonce?s au sucre, c?a ne les empe?che pas de vivre une vie normale...

Ciotti veut prote?ger la socie?te?? Qu’il milite pour la fermeture des cantines! C’est l’endroit ou? les mo?mes apprennent a? se boucher les arte?res...

Charb

Journal sans pub et sans mécène, Charlie ne compte que sur le lecteur et l’abonné. Si vous avez choisi d’acheter Charlie toutes les semaines chez votre marchand de journaux, les kiosquiers vous remercient, et nous aussi. Mais si vous préférez payer moins cher (jusqu’à 50 % de réduction par rapport au prix en kiosques avec le tarif réduit, et un cadeau en prime), on vous encourage à vous abonner. La presse libre compte sur vous. Sur qui d'autre?

Commentaires

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.