En France sur une base de 6000 accidents mortels par an, 5770 sont non imputables au cannabis...

En France sur une base de 6000 accidents mortels par an, 5770 sont non imputables au cannabis...

Soumis par Zappiste le 11 février 2012 - 12:21pm

Catégories : Débat sur les médias

Zappiste Une "méta-analyse" oui "méta-analyse"

http://www.rtl.be/info/belgique/societe/855734/cannabis-au-volant-le-ris...

Cannabis au volant: le risque d'accident mortel "multiplié par deux"

Consommer du cannabis avant de prendre le volant augmenterait les risques de provoquer un accident de la route.

10 Février 2012 09h12

Consommer du cannabis avant de prendre le volant augmente les risques de provoquer un accident de la route, confirme une "méta-analyse" canadienne qui a passé en revue neuf études sur le sujet. "Les conducteurs qui consomment du cannabis trois heures avant de prendre le volant ont presque deux fois plus de chances de provoquer une collision avec leur véhicule que ceux qui ne sont pas sous influence de drogues ou d'alcool", indique le British Medical Journal (BMJ) qui publie vendredi ces résultats.

Zappiste: déjà de dire un accident "de la route" ce n'est pas véridique, il faut dire "accident de route" comme on dit il a fait une sortie de route et non sortie de la route.

Etude réalisée sur 50.000 personnes

"Des études précédentes n'avaient pas réussi à séparer les effets de l'alcool et d'autres substances de ceux de la consommation de cannabis", souligne cette revue médicale britannique. La "méta-analyse" réalisée par des chercheurs de la Dalhousie University à Halifax (Canada), intègre les données de neuf études portant sur les liens entre accidents et cannabis, faites sur un total de 50.000 personnes.

De plus en plus de conducteurs avouent en avoir consommé avant de prendre le volant

"Le cannabis est la substance illégale la plus utilisée" et "la proportion des conducteurs sous son influence augmente", note le BMJ qui rappelle les résultats d'une enquête écossaise effectuée en 2007 montrant que 15% des conducteurs de 17 à 39 ans admettent avoir consommé du cannabis dans les 12 heures qui précèdent la prise du volant.

------------

Zappiste: Quel est le rapport entre des personnes qui avouent avoir consommé du cannabis 12 heures avant de conduire et les décès pour cannabis seul ?

15%,pour combien de personnes(pas 50000), ces personnes qui avouent avoir consommé du cannabis 12 heures avant de prendre le volant, ne sont pas décédées ou n'ont pas été impliqués dans des accidents de route. Quel était la concentration en THC du cannabis seul qu'ils avaient consommé ?

------------

Risque accru d'accident

L'analyse canadienne ne se penche pas précisément sur la corrélation entre concentration de THC dans le sang et gravité des accidents, mais relève que "les études portant sur les accidents mortels trouvent des doses de THC plus importantes" que pour les accidents moins graves. Mais selon une autre étude réalisée en France cette fois, entre octobre 2001 et septembre 2003, le fait de conduire sous l'effet du cannabis multiplie par près de deux, en moyenne, le risque d'être responsable d'un accident mortel. Cette étude française montrait également un effet-dose, à savoir un risque accru d'accident avec une concentration plus forte dans le sang de THC (tetrahydrocannabinol), le principe actif du cannabis.

------------

Zappiste: Une étude réalisé en France en 2001 et une en 2003 !?

Ces deux études elles n'auraient pas été faites suite à la croisade du professeur Nahas ?

La croisade du professeur Nahas
... ou l’art de la désinformation.

Quelle est l'origine des campagnes sur "la toxicité du cannabis" ? Il nous a semblé intéressant d'y aller voir. Nous n'avons pas été déçus...

Le professeur Nahas n'est pas un scientifique comme les autres : avant même de commencer ses recherches, il savait déjà ce qu'il allait trouver. Son premier projet de recherche, à l'université de Columbia aux États-Unis, dans les années cinquante, était en effet destiné, selon ses propres termes, “à prouver le très grand danger de la marijuana dans tous les domaines de la biologie". Tout est dans ce mot : prouver. Non pas chercher, mais prouver.

D'ailleurs, le professeur Nahas n'en fait pas mystère : “ Je suis un ennemi du cannabis, et je lutterai contre le cannabis par tous les moyens.” Et de fait, dans cette lutte, tous les moyens sont bons.

Car le combat contre le cannabis, présenté comme un combat pour la santé publique, est en réalité bien autre chose : c'est un combat pour des valeurs qui n'osent pas s'afficher au grand jour. Si bien que, d'emblée, le débat, si débat il y a, est faussé : on ne débat jamais du fond.

-----------

Le nombre des morts imputables au cannabis sur les routes en France serait de l'ordre de 230 par an (sur une base de 6.000 accidents mortels) et une grande proportion des personnes tuées a moins de 25 ans.

--------------
COMMENTAIRE

Posté par Mrpolo

Alors soit prenons ces données d'accidentologie:
X2 pour le cannabis
X4 pour le téléphone portable
X8 pour l'alcool auquel on accorde un grammage seuil avant d'être hors la loi...

La sévérité des sanctions associées ne reflètent pas la dangerosité...

Pourtant un seuil d'ivresse cannabique a été donné dans une étude franco néerlando belge en 2002...

De grâce ramenez les sanctions pour le cannabis, parfois consommé la veille ou avant pour peu que la détection soit urinaire, à un réel reflet de sa dangerosité.

Merci

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.