Pays-Bas : le gouvernement annonce l'interdiction prochaine du khat

Forums: 

http://www.romandie.com/news/n/_Pays_Bas__le_gouvernement_annonce_l_inte...

Pays-Bas : le gouvernement annonce l'interdiction prochaine du khat

LA HAYE - Le khat, une plante mâchée pour ses effets euphorisants, va être interdit aux Pays-Bas, où il est principalement consommé par la communauté somalienne, a annoncé mardi le gouvernement néerlandais.

La drogue khat va être interdite, ont indiqué les ministères néerlandais de l'Immigration, de la Santé et de la Justice dans un communiqué commun, assurant que cette plante était consommée aux Pays-Bas surtout par les Somaliens du pays.

Le khat devrait être ajouté d'ici peu sur la liste des drogues douces illégales aux Pays-Bas, selon le communiqué.

Cultivées dans la Corne de l'Afrique, les feuilles de khat sont principalement consommées par les populations d'Ethiopie, du Kenya, de Somalie et du Yémen pour leurs effets euphorisants et stimulants, similaires à ceux des amphétamines.

Le problème se situe de fait surtout au sein de la communauté somalienne, qui est bien plus grande que les communautés kenyane ou yéménite de notre pays, a expliqué à l'AFP Frank Wassenaar, un porte-parole du ministère de l'Immigration, estimant à environ 27.000 le nombre de Somaliens installés aux Pays-Bas.

En cas de consommation modérée, il n'y a pas de problème majeur mais il apparaît, selon une enquête, que pour environ 10% des consommateurs, la consommation est problématique, ont assuré les ministères dans leur communiqué.

Les municipalités néerlandaises doivent en outre faire face aux nuisances liées à la distribution du khat, indique un rapport indépendant demandé par le gouvernement néerlandais qui cite le bruit, les déchets sur la voie publique, et les groupes d'hommes qui traînent dans les rues, perçus comme menaçants.

Taux de chômage élevé, niveau d'étude faible, la communauté somalienne des Pays-Bas est en retard par rapport aux autres communautés d'immigrés en terme de participation et d'intégration, selon le rapport.

Importé via l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol à raison de quatre livraisons par semaine, le khat est ensuite distribué aux Pays-Bas, mais également en Allemagne, en Suède, au Danemark et en Norvège, explique le rapport.

En 2010, environ 843 tonnes de khat, pour une valeur minimum de près de 14 millions d'euros, ont transité par l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol, contre quelque 714 tonnes en 2009 et 693 tonnes en 2008, selon la même source.

Le Royaume-Uni et les Pays-Bas autorisent actuellement l'importation, le commerce et la consommation de khat, selon la lettre Objectif drogues de l'Observatoire européen des drogues et toxicomanies (OEDT) de juillet 2011.

Quinze des 27 Etats de l'Union européenne et la Norvège imposent des contrôles du khat en tant que stupéfiant illégal, tandis que dans les dix autres pays de l'UE, la plante ne fait l'objet d'aucun contrôle, selon la même source.

(©AFP / 10 janvier 2012 13h27)

Commentaires

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.