Syndrome d'alcoolisation foetale: annuellement 5 000 à 7 000 bébés naissent avec des malformations graves

Forums: 

Zappiste: une statistique qui est très peu ou pas connue.

Syndrome d'alcoolisation foetale:

- Tous les ans, 5 000 à 7 000 bébés naissent en France avec des malformations graves.

- Cela signifie qu'environ 500 000 Français souffrent à des degrés divers des séquelles de l'alcoolisation fœtale. Le syndrome d'alcoolisation fœtale proprement dit est, en France, la première cause de retard mental non génétique.

- Au Québec, d’après les données de Santé Canada, 280 000 canadiens sont atteints de ce syndrome...

http://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_d%27alcoolisation_f%C5%93tale

Épidémiologie[modifier]
En France, il est estimé que les « troubles du spectre de l'alcoolisation fœtale » touchent 1 % des naissances, c'est-à-dire 7 000 nouveaux enfants chaque année. Cela signifie qu'environ 500 000 Français souffrent à des degrés divers des séquelles de l'alcoolisation fœtale. Le syndrome d'alcoolisation fœtale proprement dit est, en France, la première cause de retard mental non génétique. Il touche 1 naissance sur 3 000 dans le Pas-de-Calais. L'alcoolisme touche en France 2 millions de personnes, dont 600 000 femmes (cette dernière statistique est particulièrement sujette à caution : l'évaluation rigoureuse est très difficile en raison d'une dénégation quasi-constante des faits). Pendant la grossesse, 5 % des femmes consomment trois verres d'alcool[réf. nécessaire] en moyenne par jour, ce qui constitue déjà un danger pour l'enfant à naître. Les spécialistes estiment aujourd'hui que le risque apparaît dès le premier verre.

Au Québec, environ 1 % de la population serait directement touchée par le syndrome d’alcoolisation fœtale. La majorité des gens sont inconscients du danger pour le fœtus que représente la consommation d'alcool pendant la grossesse[1]. D’après les données de Santé Canada, 280 000 canadiens sont atteints de ce syndrome, en particulier dans les communautés du Nord où l'on assiste à un très vigoureux accroissement démographique. De façon plus générale, ce syndrome touche de un à trois enfants d’Amérique du Nord sur mille. Environ 15 % des Nord-Américains vivraient avec des problèmes d’alcool.

--------------------

Syndrome d'alcoolisation foetale: Tous les ans, 5 000 à 7 000 bébés naissent en France avec des malformations graves
http://fr.wikipedia.org/wiki/Alcoolisme

Alcoolisme et mortalité[modifier]
L'alcoolisme a causé environ 1 800 000 morts par an dans le monde vers 2004 (soit autour de 3 % des décès[36]), dont 45 000 en France (troisième cause de mortalité évitable en France après le Tabac)[9] (73 pour 100 000 habitants) :

23 000 décès directs
11 000 cancers des lèvres, de la bouche, du pharynx et du larynx,
9 000 cirrhoses,
2 500 par alcoolodépendance,
22 000 morts indirectes (troubles mentaux, maladies cardiovasculaires, accidents...).
Tous les ans, 5 000 à 7 000 bébés naissent en France avec des malformations graves (syndrome d'alcoolisation fœtale) en raison de l'alcoolisation de la mère ; dans le Pas-de-Calais, cela représente 1 naissance sur 3 000.

En France, on peut considérer que l'alcoolisme est la quatrième cause de mortalité après le suicide, l'obésité et le tabac, et devant les maladies infectieuses et les accidents de la route.

Les risques de cirrhose du foie et d'accidents sont bien connus de la majorité des Français, mais il n'en est pas de même des risques de cancers et de maladies cardio-vasculaires.

Pour les maladies cardio-vasculaires, les études scientifiques montrent qu'une consommation modérée (un verre par jour) diminue le risque cardio-vasculaire, mais qu'une consommation de plus de trois verres l'augmente rapidement.

L'excès d'alcool crée également des carences en vitamines, ce qui diminue la résistance aux maladies.

L'association alcool–tabac est un facteur d'aggravation du risque, qui devient alors supérieur à la somme des risques de l'alcool et du tabac pris séparément.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.