Plus de 20 000 ménages bénéficiant de l'aide sociale vont manger d'l'Hamad

Forums: 

Zappiste: C'est plus simple de s'en pendre au p'tit peuple
qu'aux gros fraudeurs qui peuvent se payer des abris fiscaux et des avocat$ !

http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/politique-quebecoise/...

Publié le 10 juin 2010 à 05h00 | Mis à jour à 08h32

Des coupes dans l'aide sociale en vue
Denis Lessard
La Presse

(Québec) Le gouvernement Charest veut réduire les prestations d'aide sociale de plus de 20 000 ménages, a appris La Presse.

Le ministre de l'Emploi, Sam Hamad, a proposé à ses collègues du conseil des ministres une série de changements réglementaires qui aboliraient «l'allocation pour contraintes temporaires» pour plusieurs catégories de prestataires. Les mères seules risquent d'être mises à contribution pour l'atteinte du déficit zéro, mais surtout les baby-boomers. Le taux de chômage étant moins élevé, le gouvernement veut ainsi inciter fortement les assistés sociaux qui ont entre 55 et 60 ans à se trouver un job. La conséquence est importante : bien des prestataires perdront 120, voire 200 $ par mois. Mais le gouvernement voudra vendre son projet en promettant que les assistés sociaux qui participeront aux mesures de formation offertes par Emploi Québec seront gagnants au net.

Au ministère de la Santé et des Services sociaux, les fonctionnaires se sont opposés clairement aux visées du ministre Hamad, mais il semble que son collègue Yves Bolduc ait tout récemment acquiescé au plan proposé.

Hamad marche sur des oeufs

Joint mercredi, M. Hamad marchait sur des oeufs : à la conférence de presse au cours de laquelle il venait d'annoncer en fanfare un plan de lutte antipauvreté de 7 milliards en cinq ans, il n'a jamais évoqué des réductions.

M. Hamad a reconnu avoir fait des propositions en ce sens au conseil des ministres. «On est en train de regarder des scénarios, aucune décision n'est prise. L'objectif, c'est de favoriser la participation aux mesures d'Emploi Québec. Ceux qui participeront seront gagnants au net», s'est-il borné à dire à La Presse.

Les deux prochaines réunions du conseil des ministres sont névralgiques pour le plan de compressions décrété dans le dernier budget. Selon le plan expliqué à l'ensemble des mandarins à la fin du mois de mai, les ministères devront avoir fait leurs propositions pour réduire leurs budgets de 10 %, conformément au budget de Raymond Bachand. Le plan du ministre Hamad permettra à son ministère de réaliser des économies de 30 à 40 millions de dollars pour 2012, la dernière année du délai fixé par Raymond Bachand pour retrouver le déficit zéro.

Boomers et familles monoparentales

En ce qui a trait à l'aide sociale, le ministre Hamad propose de retirer l'allocation de contraintes temporaires aux mères célibataires dès que leurs enfants atteignent l'âge de 2 ans, au lieu de 5 actuellement. La disparition de cette allocation fera perdre en moyenne 120 $ chaque mois à plus de 11 000 mères seules - une économie annuelle d'une quinzaine de millions, confie une source au gouvernement. À ce sujet, le ministre Hamad fait face à énormément de résistance chez ses collègues du conseil des ministres et préparerait déjà sa retraite.

Son projet prévoit aussi que les familles de deux parents et d'un enfant d'âge préscolaire ne seraient plus admissibles non plus à ces allocations. Encore une fois, les 10 000 ménages concernés perdraient 120 $ par mois en moyenne. Québec économiserait encore 15 millions par année.

Enfin, le plan de Québec prévoit la fin de l'allocation pour contraintes temporaires versée aux bénéficiaires qui ont entre 55 et 60 ans. Cette fois on parle pour Québec d'économies de 30 millions par année d'ici 5 ans.

Au Québec, ce groupe d'âge est moins actif que dans le reste du Canada. Avec la bonne tenue du marché du travail, Québec estime qu'ils peuvent plus facilement que par le passé se trouver un emploi.

Commentaires

Stupéfiant!

Toutefois, un peu ironiquement, je me dis qu'on aurait dû s'y attendre. J'ai cherché partout, car j'ai une interrogation. J'ai une connaissance qui est mère monoparentale et qui bénéficie de l'aide sociale. Elle reçoit cette allocation pour contrainte temporaire, même si son enfant à 8 ans aujourd'hui, car il est handicapé. On ne mentionnne nulle part si ces mamans sont incluses dans le lot. On va frapper dans le tas et encore une fois, à la mauvais place.

C'est certain que rien n'est encore fait, mais ça ne saurait tarder.

Je suis moi-même mère monoparentale, sans aucune aide extérieure et j'ai déjà bénéficié de l'assistance-emploi par le passé. Donc, je parle en toute connaissance de cause. Ces pauvres mères vont se faire "bouffer tout cru" et qui va écoper? Les enfants bien entendu.

J'écoutais ce midi la directrice de l'association des familles monoparentales et reconstituées à l'émission Tva en direct. Elle mentionnait que le Ministre savait très bien en frappant d'abord ce groupe que ce ne sont pas ces gens qui vont avoir le temps et l'énergie d'aller se battre pour conserver le peu qu'ils ont.

En tout cas, quand j'ai entendu ça ce midi, moi je me suis dit que ce n'est pas vrai que je vais laisser faire ça. Je vais proposer mon aide à cette association, même si je ne sais pas encore quelle forme ça pourra prendre.

Faut mettre nos culottes et aller au front!

Pages

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.