Rachel Morningstar Hoffman : 1984 – 2008

Je viens de lire ce texte sur le blogue Aucun Achat Requis

Le travail fait par la police n'est pas toujours propre... est-ce de leur faute?

Il me semble que oui et non!

Oui, car lorsque quelqu'un accepte un tel rôle*, il doit être responsable totalement de leur devise. À titre d'exemple celles de la Police de Montréal ("Servir et protéger") et de la Sûreté du Québec ("Service, Intégrité, Justice").

Non, car c'est la structure prohibitionniste qui génère cette violence incontrôlée par des millers de narcodollars et ce, des deux côtés (légal et illégal)! À titre d'exemple la Gendarmerie royale du Canada (GRC): Avant la prohibition, elle comportait approximativement 1000 personnes à son service. Par la suite, entre 1932 et 1938, ses effectifs ont doublé passant à tout près de 2350 personnes. Les raisons majeures de se gonflement sont les nouveaux mandats qui lui sont conférés soit la lutte aux narcotiques, l'aide à différentes agences nationales comme la surveillance des frontières et la déportation des immigrants illégaux (due majoritairement à la loi sur l'opium et les stupéfiants).

De plus, je vous invite à voir ce site qui traite d'affaires louches au niveau de l'État.

Pour afficher tous les billets du blogue


Les opinions exprimées dans les billets de blogue de ce site n'engagent que leur auteur et ne constituent pas une prise de position officielle du Bloc Pot.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.